Cet article date de plus d'onze ans.

Mutinerie meurtrière dans une prison brésilienne

Au moins 7 détenus ont péri carbonisés vendredi lors d'une mutinerie dans une prison de Joao Pessoa (nord-est)
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Au moins 7 détenus ont péri carbonisés vendredi lors d'une mutinerie dans une prison de Joao Pessoa (nord-est)Au moins 7 détenus ont péri carbonisés vendredi lors d'une mutinerie dans une prison de Joao Pessoa (nord-est)

Quelque 48 autres prisonniers ont été brûlés à divers degrés et conduits à l'hôpital.

Protestant contre le transfert d'un des leurs "vers une prison de haute sécurité", selon la police, les détenus d'un des pavillons de l'établissement ont incendié leur matelas. Le feu s'est vite propagé dans la prison qui abrite 860 prisonniers, selon Globo News.

La ville de Joao Pessoa, où se situe l'établissement carcéral, est la capitale de l'Etat de la Paraiba, dans la région Nordeste.

Quand l'incendie a éclaté, les gardiens ont ouvert les cellules qui étaient cadenassées et ont également dû casser des murs pour permettre aux détenus de sortir.

Le portail internet 'Correio de Joao Pessoa' rapporte que la police avait tués huit détenus dans cette même prison lors d'une mutinerie en 1997. Il y a quinze jours, deux policiers accusés d'avoir tiré sur les détenus ont été jugés et acquittés.

Surpeuplement, délabrement, manque de gardiens, tels sont les problèmes récurrents dont souffrent les prisons brésiliennes et latino-américaines. Du coup, le milieu carcéral est miné par les organisations criminelles. Les gangs prospèrent d'autant mieux qu'ils parviennent à organiser la vie dans des prisons gérées par des administrations dépourvues de moyens et gangrenées par la corruption.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.