Cet article date de plus de cinq ans.

LA PHOTO. L'ombre des enfants migrants

Un million de migrants, réfugiés de guerre ou autres, venus notamment de Syrie, d'Irak et d'Afghanistan sont arrivés en Europe via la Grèce depuis 2015. Après être restés bloqués plusieurs semaines à Idoméni, dans le nord de la Grèce, migrants et réfugiés ont décidé de partir à la recherche de nouvelles voies pour passer en Macédoine. Plusieurs dizaines auraient récemment réussi.
Article rédigé par
France Télévisions Rédaction Afrique
Publié Mis à jour
Temps de lecture : < 1 min.
...surplombée du tag rageur «Let them cross the border» (Laissez-les traverser la frontière) sur un mur d'Idoméni en Grèce.
54.000 personnes sont coincées à différents endroits de la Grèce et des Balkans du fait de la fermeture en cascade des frontières de ces pays depuis février 2016. 10.000 d'entre elles se trouvent à Idoméni, la frontière gréco-macédonienne non loin de là étant hermétiquement fermée par les autorités macédoniennes, comme celles de leurs voisins. Les conditions de vie à Idoméni sont exécrables, estiment les organisations de défense des droits de l'Homme. Il est urgent pour les réfugiés d'en partir. (TOBIAS SCHWARZ / AFP)

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Moyen Orient

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.