MH370 : le fragment d'aile correspond à celle d'un Boeing 777

Le débris d'avion découvert sur la plage de Saint-André de La Réunion va être transféré à la Direction générale de l'armement à Balma en fin de semaine d'après une source judiciaire. L'expertise devra dire s'il s'agit d'une partie de la carlingue du vol MH370, un Boeing 777 disparu le 8 mars 2014.

(Le débris d'avion découvert sur la plage de Saint-André de La Réunion va être transféré à la Direction générale de l'armement à Balma, près de Toulouse © REUTERS)

20h46 :  Le fragment d'aile trouvé à la Réunion est "de même type " que ceux des Boeing 777, d'après une source proche de l'enquête, mais il faudra des analyses plus poussées pour dire s'il appartient bien au vol MH370. 

19h55 : Le débris d'avion sera transporté  "en fin de semaine " par les autorité françaises à Balma, près de Toulouse, pour être examiné par la Direction générale de l'armement.  Ce laboratoire de la banlieue toulousaine est notamment spécialisé dans les "investigations après accidents ou incidents sur matériaux, cellules et systèmes ". Cette pièce longue de 2 mètres doit, sauf imprévu, partir vendredi et arriver à Toulouse samedi. Elle "fera l'objet d'une expertise judiciaire dans une antenne de la Direction générale de l'armement (DGA) dans le courant de la semaine prochaine ".

16h17 : Une dizaine d'experts malaisiens sont arrivés jeudi matin à la Réunion. 

Une équipe malaisienne est en route pour Toulouse, une autre pour la Réunion, annonce le premier ministre malais. 

12h40 :  "S'il s'agit véritablement d'un morceau d'un Boeing 777, ce sera obligatoirement un morceau du MH370 " affirme Michel Polacco, le spécialiste aéronautique de France Info. Car c'est le seul avion de ce type disparu dans l'océan indien. Et si c'est bien lui, cela confortera l'hypothèse d'un détournement. "Pour que cet avion ait pu suivre une telle trajectoire, ça veut dire qu'il s'agissait d'un détournement. C'est la seule (piste) possible."

"S'il s'agit véritablement d'un morceau d'un Boeing 777, ce sera obligatoirement un morceau du MH370" (Michel Polacco avec Céline Asselot)
--'--
--'--

12h27 : le débris d'avion vient "très probablement " du Boeing 777 (Premier ministre de Malaisie)

12h : la principale nouveauté de la matinée, la découverte des restes d'une valise marron à proximité du lieu où le morceau d"aile a été trouvé. 

Le point de l'enquête avec Sébastien Letard de Réunion 1ère
--'--
--'--

.

Une valise a été découverte ce jeudi à proximité de l'endroit où le morceau de carlingue s'était échoué. "Le morceau de valise était là depuis hier, mais personne n'y a vraiment prêté attention ", a raconté Johnny Bègue, l'homme qui a repéré mercredi le morceau de carlingue. "On voit encore la fermeture de la valise toujours accrochée à un morceau de toile rigide. Là, c'est vraiment bizarre, ça me donne un peu le frisson."

10h30 : "A ce stade, la provenance du débris n'est pas identifiée. Aucune hypothèse ne peut être exclue, y compris la provenance d'un Boeing 777" indique la préfecture de La Réunion. Le BEA a été saisi.

En s'appuyant sur les mouvements connus des courants de l'océan Indien, Robin Robertson, océanographe à l'université de Nouvelle-Galles du Sud, à Sydney, estime que la date et l'endroit de la découverte du débris rendent tout à fait plausible la thèse selon laquelle il provient du Boeing 777 de la Malaysia Airlines.

9h15 sur France Info : le spécialiste en sécurité aérienne Xavier Tytelman semble convaincu qu'il s'agit bien d'un morceau de carlingue d'un Boeing 777 : "Plus on cherche, plus on voit que cela correspond à un morceau de carlingue de Boeing 777 ". Il donne  le numéro relevé par les gendarmes sur le débris : "Pour info, l'immatriculation, c'est le 657BB. Le fait que chez Boeing, (il ait été identifié) c'est une quasi certitude."

Plus on cherche, plus on voit que cela correspond à un morceau de carlingue de Boeing 777" (Xavier Tytelman)
--'--
--'--

8h58 : déclaration du ministre australien des Transports et des Infrastructures, Warren Truss : "La Réunion est très loin de la région où se sont déroulées les recherches mais est cohérente avec ce que nous savons sur les courants et les informations données par les satellites."

7h : Johnny Begue, employé d’une association chargé du nettoyage de la côte, raconte la découverte du débris. "Pour moi c'était un gros avion. J'étais étonné. J'ai pensé que peut-être il fallait informer la police..."

"J'étais en train de me promener. C'est là que j'ai aperçu un débris d'avion..."
--'--
--'--

5h17 : "Pour le moment, il serait prématuré pour la compagnie aérienne de spéculer sur l'origine du flaperon" indique Malaysia Airlines dans un communiqué. Mais la compagnie a envoyé une équipe sur place.

0h34 : Il est "extrêmement probable" que le débris retrouvé sur une plage de l'île de la Réunion appartienne à un Boeing 777, a déclaré un responsable américain cité par l'agence Associated Press. Le débris a été identifié comme étant le "flaperon"

d'une aile de Boeing 777, le même modèle que celui du vol MH370 de la Malaysia Airlines disparu depuis mars 2014.

A LIRE AUSSI ►►► MH370 : un mystérieux débris d'avion découvert à La Réunion19