Cet article date de plus de dix ans.

Le pape François prône la justice sociale dans une favela de Rio

Le pape continue sa tournée dans le cadre des Journées mondiales de la Jeunesse. Attendu pour une immense messe sur la plage de Copacabana, François est allé jeudi matin rendre visite aux habitants de la favela Varginha. Il s'est adressé en priorité aux jeunes, dénonçant la corruption et encourageant la justice sociale comme moyen de pacifier les favelas.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Pilar Olivares Reuters)

Ils étaient des milliers jeudi matin à attendre fébrilement l'arrivée du convoi papal. Des milliers d'habitants de la favela de Varginha, au nord de Rio de Janeiro, au coeur d'un complexe surnommé la "bande de Gaza", en raison de la violence qui y règne.

Le pape François était donc en terrain conquis, s'offrant notamment un bain de foule. Sur un terrain de football transformé en terrain de prière, il a longuement évoqué la contestation sociale au Brésil, qui a jeté des milliers de citoyens dans les rues ces dernières semaines : "Ne vous découragez jamais. La réalité peut changer, l'homme peut changer ".

"Cherchez, vous les premiers, à apporter le bien, à ne pas vous habituer au mal, mais à le vaincre"

Le pape a poursuivi son appel à plus de justice sociale : "Aucun effort de pacification ne sera durable, il n'y aura ni harmonie, ni bonheur, dans une société qui s'ignore, qui met en marge et abandonne dans la périphérie une partie d'elle-même ".

Au quatrième jour de sa visite dans le cadre des Journées mondiales de la Jeunesse, le pape François a pu goûter ce jeudi la ferveur des catholiques brésiliens. Une ferveur qui s'est également fait ressentir sur la plage de Copacabana, où il a célébré une messe devant des centaines de milliers de pélerins.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.