Cet article date de plus de douze ans.

Le gouvernement vénézuélien a lancé des "guérillas de la communication" destinés à "démocratiser" l'information

Composés de jeunes, ces "commandos" auront également pour mission de "contrecarrer le pouvoir des médias privés", accusés de faire le jeu de l'opposition au président socialiste Hugo Chavez.Ils sont formés aux techniques d'écriture, de la radio, de la télévision et de l'internet.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié
Temps de lecture : 1 min.
Hugo Chavez montrant une croix pendant une émission de télévision le jour de Pâques (AFP - PRENSA MIRAFLORES)

Composés de jeunes, ces "commandos" auront également pour mission de "contrecarrer le pouvoir des médias privés", accusés de faire le jeu de l'opposition au président socialiste Hugo Chavez.

Ils sont formés aux techniques d'écriture, de la radio, de la télévision et de l'internet.

Un premier groupe a prêté serment devant la ministre de l'Information, Tania Diaz.

"Informer de façon véridique et opportune"
"Nous voulons que les commandos atteignent chaque coin de rue de Caracas pour informer de façon véridique et opportune", a commenté la chef du gouvernement du district de la capitale, Jacqueline Faria. "Tous les outils" de communication seront utilisés, y compris twitter, le réseau social de microblogs sur internet, a précisé l'organisme régulant les télécommunications au Venezuela, la Conatel.

Selon la ministre de l'Information, le projet de "guérillas de la communication" vise à éviter un nouvel épisode comme celui d'avril 2002. Des médias privés étaient alors restés silencieux après une tentative de coup d'Etat contre Chavez. "Il y a huit ans, alors que le peuple était massacré, les médias privés étaient éteints (...). Huit ans plus tard, nous sommes en train d'essayer de faire en sorte que cela ne se reproduise pas", a commenté Tania Diaz.

Chavez lance son blog
De son côté, le président Hugo Chavez a récemment annoncé le lancement de son blog, oubliant sa méfiance pour internet. Une méfiance qui ne l'empêche pas d'utiliser déjà presque sans limites la télévision, la radio et certains journaux pour s'adresser quotidiennement à ses compatriotes.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.