Cet article date de plus de huit ans.

Laurent Fabius à Cuba : une première depuis plus de 30 ans

Il y a plus de 30 ans qu'un chef de la diplomatie française ne s'était pas rendu à Cuba. Ce samedi, Laurent Fabius passera quelques heures à La Havane pour relancer les relations avec l'île communiste.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Cela fait 31 ans qu'un ministre des Affaires étrangères français n'avait pas mis les pieds à Cuba. Ce samedi, Laurent Fabius passera quelques heures à La Havane, en revenant du Mexique où il accompagnait François Hollande.

Une visite officielle censée améliorer les rapports avec l'île communiste, qui vient d'entamer un dialogue avec l'Union européenne pour normaliser leurs relations.
Le chef de la diplomatie française rencontrera son homologue, Bruno Rodriguez, qu'il avait déjà reçu à Paris en mars dernier.

Le dossier épineux des droits de l'Homme

La dernière visite d'un responsable du Quai d'Orsay remonte à 1983, à l'époque c'est Claude Cheysson, ministre des Relations extérieures sous la présidence de François Mitterrand, qui avait fait le déplacement sur l'île.

Il sera question des droits de l'Homme, un dossier qui a longtemps refroidi les relations entre l'Union européenne et Cuba. De ce côté, "il y a une évolution dans la bonne direction " affirme-t-on au Quai d'Orsay. La libération des prisonniers politiques et l'assouplissement des possibilités de voyager à l'étranger pour les Cubains sont des réformes qui ont permis aux relations diplomatiques d'être relancées.

Des possibilités d'investissements

Laurent Fabius devrait aussi aborder le volet économique des relations avec Cuba. Les échanges commerciaux entre les deux pays restent modestes avec 280 millions d'euros annuels. Seule une soixantaine d'entreprises françaises travaillent avec le pays, c'est le cas de Bouygues, Alstom, Air France et du groupe Pernod-Ricard.

Les possibilités d'investissements sont pourtant nombreuses à en croire Hector Igarza, ambassadeur de Cuba à Paris.

Laurent Fabius devrait aussi profiter du déplacement pour rencontrer l'archevêque de la Havane, Jaime Ortega, ainsi que plusieurs personnalités de la société civile.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.