Cet article date de plus de huit ans.

La Syrie retrouve internet et le téléphone

Voilà trois jours que Damas et plusieurs régions de Syrie étaient coupées du monde. Plus d'internet ni de téléphone depuis jeudi, alors même que les combats gagnaient les abords de l'aéroport de Damas pour la première fois depuis le début du conflit. Les communications ont été rétablies samedi.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

A l'origine de la coupure de jeudi dernier, selon la version officielle : des "travaux de maintenance" , qui auraient donc pris fin ce samedi. Internet et le téléphone ont été rétablis dans le pays, notamment à Damas et à Homs. 

Les opposants à Bachar al Assad craignaient le pire, voyant en ce black-out le signe
annonciateur d'un "massacre" . Amnesty International avait également dénoncé une possible manipulation du pouvoir. L'organisation s'inquiétait car cette coupure pouvait "annoncer l'intention des autorités de dissimuler aux yeux du monde la vérité de ce qui se passe dans le pays" .

Le régime a lancé depuis jeudi une offensive pour reconquérir un rayon de huit kilomètres autour de la capitale. Des avions de chasse ont à nouveau bombardé samedi plusieurs faubourgs de Damas tenus par les opposants, notamment les quartiers de Kafar Souseh et de Darraya. 

Google et Twitter mobilisés

Même si internet et les liaisons téléphoniques ont été rétablis, les autorités restreignent toujours l'accès des médias internationaux. Pour contourner le système, les géants du net Google et Twitter ont mis en place le . Il s'agit d'un service déjà installé en Egypte durant la révolution de 2011, qui permet de "tweeter" via des messages vocaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Monde

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.