Cet article date de plus de sept ans.

La Chine recule sur la politique de l'enfant unique

Il s'agit d'une "réforme majeure" pour l'agence Chine nouvelle qui publie cette information ce vendredi. Cette stricte politique de contrôle des naissances avait été mise en place en 1979.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Matthieu Mondoloni Radio France)

Jusqu'à présent, la Chine n'autorisait qu'un seul enfant par couple, avec des exceptions. Ainsi les familles, dont le père et la mère étaient tous les deux enfants uniques, pouvaient avoir un deuxième enfant.

Mais le dernier plénum du Comité central du Parti communiste a décidé de faire évoluer encore cette législation, au point que Chine nouvelle parle d'une "réforme majeure". Ainsi quand la réforme annoncée ce vendredi entrera en vigueur, tous les couples, dont seul un membre est enfant unique, seront eux aussi autorisés à avoir deux enfants.

La population en âge de travailler à la baisse

"La politique des naissances sera ajustée et améliorée progressivement pour promouvoir l'accroissement équilibré à long terme de la population de la Chine", a précisé Chine nouvelle. Jusqu'à présent, les dirigeants chinois avaient toujours expliqué que cette politique de l'enfant unique était  nécessaire et qu'un développement démographique excessif menacerait la croissance économique du pays.

Maintenant c'est le vieillissement qui semble une menace bien supérieure. La population en âge de travailler a commencé à se réduire l'année dernière d'environ 3,45 millions de personnes.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.