Cet article date de plus d'onze ans.

La Chine ferme le Tibet aux touristes étrangers

Les autorités chinoises ont fermé le Tibet aux touristes étrangers, selon des agences de voyage. Cette mesure est prise alors que débute un festival qui voit traditionnellement un afflux de touristes, et dix jours après l'immolation par le feu de deux Tibétains à Lhassa.
Article rédigé par Clara Beaudoux
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

La Chine ferme épisodiquement le Tibet en période de tensions ou lorsqu'elle craint des troubles dans la région. Cette nouvelle fermeture des frontières pour les touristes étrangers intervient alors que démarre un festival bouddhiste qui entraîne généralement un afflux de pélerins. Il s'agit du festival de Saga Dawa, qui célèbre la naissance du Bouddha dans le calendrier tibétain.

Mais cette fermeture intervient également dix jours après l'immolation de deux Tibétains à Lhassa, une première au sein même du Tibet. Depuis mars 2011, 37 Tibétains se sont immolés par le feu ou ont tenté de le faire, dans les zones tibétaines des provinces chinoises avoisinantes. Ils dénoncent la répression de leur culture et de leur religion. Cette région himalyenne est placée sous étroite surveillance par la Chine depuis une éruption de violences antichinoises en mars 2008.

"Le Bureau du tourisme chinois nous a demandé d'arrêter d'organiser des tours
pour des groupes étrangers au Tibet fin mai. Nous ne savons pas quand
cette mesure sera levée
", indique une employée du Tibet China
International Tour Service.

 

 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.