Sicile : l'Etna, le volcan qui fait vibrer le cœur de l'île italienne

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 3 min.
Sicile : l'Etna, le volcan qui fait vibrer le cœur de l'île italienne
France 2
Article rédigé par
A.Mikoczy, F.Crimon, C.Guimier - France 2
France Télévisions

L'Etna, en Sicile, est un volcan toujours en éruption. Les journalistes de France Télévisions ont eu le privilège de s'y aventurer récemment, en compagnie des gardes-forestiers. 

Le 26 mars 2020, l'Etna, en Sicile (Italie), était secoué par l'une de ses éruptions les plus spectaculaires et régulières. Après des décennies d'accalmie, le volcan a repris une activité intense il y a huit ans. À chaque fois, de nouvelles coulées de lave, très fluides, descendent sur les contreforts, façonnant un incroyable paysage. Les gardes-forestiers de la montagne accompagnent les journalistes de France Télévisions sur une zone tout juste refroidie. Foulée par les pas, la roche volcanique produit un bruit de verre pilée. Toutes les pierres sont coupantes, et la montée fatigante : trois heures de marche, à plus de 3 000 mètres d'altitude. Si le groupe connaît parfaitement sa montagne, arrivé au sommet, surprise : tout le paysage est modifié. "Depuis la dernière fois que je suis monté ici, tout a changé, explique Antonino Stagnitta, garde-forestier dans le parc naturel de l'Etna. L'aspect de la zone du cratère, là-bas, il y a un petit cône tout neuf, à l'intérieur de la Bocca Nuova." Si les cratères fument encore, l'éruption explosive est pour le moment interrompue. 

L'Etna, "la mamma" des Siciliens

En plus de l'expertise des gardes, l'Etna est le plus surveillé de tous les volcans. L'Institut italien de vulcanologie de Catane, en Sicile, étudie les informations des 150 stations de mesure, et l'activité du magma est analysée en permanence. Lors de la visite des équipes de France Télévisions, les relevés indiquent qu'il est redescendu. Une bonne nouvelle pour les communes voisines du volcan : au mois de mars, les pluies de cendre et de poussière volcanique ont été quasi-permanentes, et ont contraint les habitants à passer leur journée à tout déblayer. Si vivre à l'ombre du volcan a des contraintes, pour tous les Siciliens, l'Etna est plus qu'une montagne : c'est un membre de la famille. "C'est notre maman, commente Elia Finocchiaro, guide de haute montagne. Capricieuse parfois, comme les femmes, elle nous fait admirer ses coulées de lave, puis après, elle s'arrête, et se fait désirer." 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Italie

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.