Italie : une brioche et la blogueuse Chiara Ferragni au cœur d’un scandale

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Italie : une brioche et la blogueuse Chiara Ferragni au coeur d’un scandale
Italie : une brioche et la blogueuse Chiara Ferragni au coeur d’un scandale Italie : une brioche et la blogueuse Chiara Ferragni au coeur d’un scandale (France 2)
Article rédigé par France 2 - M. Bougault, L. Pensa, C. Legros, P. Brame
France Télévisions
France 2
En Italie, une influenceuse suivie par près de 30 millions de personnes parrainait la vente de pandoro, une brioche de Noël, promettant de reverser les bénéfices à un hôpital. Des bénéfices qui ont atteint un million d'euros, et qu'elle a finalement empochés.

Sur une vidéo, l’influenceuse Chiara Ferragni tente de faire saliver ses 30 millions d’abonnés Instagram avec sa version revisitée du pandoro, couleur rose bonbon. Cette pâtisserie avec sa signature, en édition limitée, est vendue 9 euros, soit près de trois fois plus que le prix habituel. Mais pour une oeuvre de charité assure-t-elle, et les bénéfices seront reversés à un hôpital pour enfants. C’était il y a plus d’un an. L’hôpital n’a toujours pas reçu l’argent.

Condamnée à payer un million d’euros

Chiara Ferragni vient d’être condamnée à un million d’euros par la justice italienne, pour pratique commerciale déloyale. En Italie, l’affaire fait scandale. "Le pandoro, c’est une tradition née il y a des siècles. Pour moi, c’est grave de faire du profit sur des choses comme ça", commente Jacopo Cionfi, pâtissier. Après sa condamnation, la blogueuse a vu ses partenariats s’effondrer. Elle vient de publier une vidéo d’excuse sur les réseaux sociaux, la mine défaite. Elle plaide l’erreur. "On peut se tromper. Je regrette de l’avoir fait, j’aurais pu être plus vigilante", a-t-elle déclaré.  

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.