Cet article date de plus de sept ans.

Italie : la corruption rattrape la maire anticorruption de Rome

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
italie raggi -
italie raggi italie raggi - (France 2)
Article rédigé par France 2
France Télévisions
France 2

La maire populiste de Rome Virginia Raggi du Mouvement 5 étoiles est soupçonnée d'abus de pouvoir. Elle avait pourtant de la corruption son cheval de bataille.

Un triomphe. Quand, en juin, dernier, Virginia Raggi est élue avec 67% des voix, Rome célèbre la mort des partis traditionnels et la fin de la corruption. Sept mois plus tard, la mairie ne cesse d'être rattrapée par les affaires : salaires mirobolants, conflits d'intérêts... Une partie de son entourage a déjà dû démissionner. Nouveau rebondissement cette semaine. La maire populiste annonce elle-même qu'elle est convoquée lundi 30 janvier par le parquet de Rome.

"Sereine"

L'enquête porte sur son ancien bras droit, incarcéré dans une affaire de corruption. "Je suis sereine, j'ai respecté toutes les procédures que je devais suivre", a déclaré Virginia Raggi mercredi 25 janvier. Il y a quelques semaines, elle aurait été contrainte de démissionner. Mais hasard ou pas, le Mouvement 5 étoiles vient de changer ses règles et dorénavant un élu, même mis en cause par la justice, peut conserver son poste.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.