Effondrement du pont Morandi à Gênes : les autorités donnent le feu vert à la démolition

La justice a donné lundi son feu vert pour le démontage des restes du pont qui avait entraîné la mort de 43 personnes lors de son effondrement le 14 août dernier. Les travaux devraient débuter en mars.

Les travaux de démolition des ruines du pont Morandi sont imminents (15 décembre 2018).
Les travaux de démolition des ruines du pont Morandi sont imminents (15 décembre 2018). (FILIPPO MONTEFORTE / AFP)

Le maire de Gênes l’a promis : le nouveau pont sera construit d’ici Noël prochain. Les travaux de démolition sont prêts à démarrer à Gênes, dans un premier temps sur la partie ouest du pont. Les grues sont en place. Ce sont les mêmes qui avaient redressé le navire Concordia, naufragé au large de l’île du Giglio, autre drame italien. Un matériel performant et cinq entreprises ont été embauchées pour ce chantier à 19 millions d’euros que le maire de Gênes, Marco Bucci, casque sur la tête, inaugurait samedi dernier. 

L'objectif est d'arriver à un degré de démolition suffisant pour pouvoir débuter la reconstruction tout de suite. Nous souhaitons que les travaux de construction commencent dès la fin du mois de mars. En respectant ces délais, nous aurons un nouveau pont à Noël.Marco Buccià franceinfo

Les délais avancés paraissent très courts aux Génois pour des travaux aussi complexes. Sabino, dont la maison est vouée à la destruction car elle se trouve sous le viaduc écroulé, expime ses doutes : "Moi, tant que je ne le vois pas par terre ce pont, je reste sceptique. En tous cas, si ça arrive, je ne veux pas assister à cette scène. Mais je reconnais qu’il faut aller de l’avant avec les travaux de démolition."

Nino Testini entretenait avec le viaduc une relation d’"affaires". Directeur du marché au gros de la région, le Rungis local, son activité souffre du manque de routes. De grands détours sont nécessaires pour transporter les marchandises. "Quand le pont s’est écroulé, ça a été un choc terrible pour tout le monde", se remémore-t-il. "Aujourd’hui, on se redresse petit à petit et puis les habitants de Ligurie sont réputés pour être coriaces !"

Nous souhaitons bien sûr un nouveau pont, mais qu’il soit reconstruit sans précipitation. Il faut surtout que les choses soient bien faites.Nino Testinià franceinfo

Quatre mois sont passés depuis l’écroulement du pont Morandi le 14 août qui a fait 43 morts, dont quatre Français. La ville s’active pour faire repartir à plein son économie et relancer son attractivité. Cela passe par le pont, artère principale de liaison entre l’ouest et l’est de la ville, entre le nord de l’Europe et l’Italie. Le premier obstacle a été levé lundi 17 décembre : la justice a donné son feu vert au démontage du pont. Les autorités dévoileront mardi 18 décembre le projet choisi pour la reconstruction. Selon toute probabilité, il devrait s’agir de celui de l’architecte Renzo Piano, mis en musique par des géants industriels nationaux dont les chantiers Fincantieri, fleuron italien.