Cet article date de plus de six ans.

Bruxelles : la zone euro se penche à nouveau sur le cas de la Grèce

Publié
Durée de la vidéo : 1 min
bruxelles
bruxelles bruxelles (France 3)
Article rédigé par France 3
France Télévisions
France 3

Réunis ce lundi 22 mai à Bruxelles, les ministres des Finances de la zone euro pourraient accepter une nouvelle tranche d'aide pour la Grèce. Athènes affiche ses premiers résultats positifs et espère obtenir un allégement de la dette.

On est à deux doigts d'un accord politique qui n'est pas encore bouclé ce lundi soir, affirme Pascal Verdeau, journaliste de la rédaction européenne, qui s’exprime en direct de Bruxelles. Cela dit, pour les Grecs, ce n'est pas la sortie du tunnel. Les créanciers imposent de nouvelles mesures douloureuses comme la baisse des retraites. L'objectif est de redonner de l'oxygène à Athènes, qui doit rembourser huit milliards d'euros en juillet et surtout de dégonfler la dette : 179% du PIB.

L'Allemagne traine des pieds

Insoutenable, affirme le FMI, qui ne veut plus payer. Il faudra donc moduler cette dette, baisser les taux. Oui, mais pas tout de suite, a rétorqué le ministre allemand des Finances. Il préfère attendre la fin du plan d'aide en 2018 et il n'a pas le feu vert du Bundestag pour signer. Les Allemands sont en campagne électorale et Angela Merkel ne veut pas heurter son opinion.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.