Expositions des photos d’Hervé Gourdel, guide de montagne assassiné en Algérie

Le guide de haute-montagne niçois Hervé Gourdel, 55 ans, a été enlevé le 21 septembre 2014 en Algérie alors qu'il effectuait une randonnée en Kabylie. Il a été décapité quelques jours plus tard par le groupe djihadiste Jund al-Khilafa, qui a affirmé l'avoir exécuté en représailles à l'engagement de la France aux côtés des Etats-Unis dans les frappes contre Daech en Irak.

Il avait découvert les joies de la montagne dès l’âge de treize ans, aux côtés de son père, lors de sa première ascension au Mont-Ténibre (Alpes). Et grâce à son grand-père maternel, artiste photographe, la photo était devenue son autre grande passion.
 
«J'ai toujours eu envie de fixer ces paysages si extraordinaires à mes yeux!», confiait-il sur son site internet.
 
Pour lui rendre hommage, l’Association Hervé Gourdel créée à Saint-Martin-Vésubie pour soutenir financièrement sa famille et perpétuer sa mémoire a décidée d’organiser plusieurs manifestations.
 
Dix expositions ainsi qu'un concours photos ont lieu dans le village de montagne de Saint-Martin-Vésubie (Alpes-Maritimes), le week-end du 26 et 27 septembre.  
 
Et à Nice, où le Musée des arts asiatiques présente «A mes montagnes, Hervé Gourdel». L’exposition réalisé par le département des Alpes-Maritimes expose des dizaines de clichés réalisés par Hervé Gourdel jusqu'au 1er novembre.
 
Géopolis vous propose de découvrir dix d’entre elles.
111
Hervé Gourdel
211
Hervé Gourdel
311
Hervé Gourdel
411
Hervé Gourdel
511
Hervé Gourdel
611
Hervé Gourdel
711
Hervé Gourdel
811
Hervé Gourdel
911
Hervé Gourdel
1011
Hervé Gourdel
1111
Hervé Gourdel