Cet article date de plus de neuf ans.

Une recapitalisation des banques nécessaire pour sauver le système financier en Espagne

D'intenses discussions sont en cours entre l'Espagne, l'Allemagne et les dirigeants de l'Union européenne sur une aide pour recapitaliser le système bancaire espagnol. Une recapitalisation directe des banques espagnoles est une possibilité qui doit être envisagée, a indiqué ce matin le Commissaire européen au Marché intérieur, Michel Barnier.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Franceinfo (Franceinfo)

Le gouvernement espagnol a déjà publié deux décrets cette année qui contraignent les banques à reconnaître plus de 80 millions d'euros de pertes sur divers actifs immobiliers et notamment sur leurs prêts aux promoteurs immobiliers ayant mal tourné avec l'éclatement de la bulle immobilière en 2008, ainsi que sur des actifs sains.    
Malgré une série de réformes du système financier espagnol, les investisseurs sont inquiets.

Des mécanismes européens devraient être utilisés pour remettre les banques espagnoles à flot et les montants nécessaires ne sont pas astronomiques, a ajouté le ministre du Budget Cristobal Montoro, rompant avec la doctrine jusqu'alors défendue par les autorités espagnoles qui considéraient pouvoir lever directement des fonds pour renflouer leur système bancaire.
Madrid plaide pour un changement des règles européennes qui lui permettrait d'obtenir une aide pour ses banques sans qu'elle soit assortie de conditions trop strictes, mais elle se heurte sur ce point aux réticences de l'Allemagne qui insiste pour que tout plan de renflouement fasse l'objet d'une demande formelle.
    

Des audits pour évaluer les besoins

L'une des options envisagées dans certaines capitales européennes consisterait à mettre les fonds à disposition du Fonds de restructuration bancaire espagnol (Frob), ce qui éviterait à Madrid l'humiliation de devoir réclamer une aide à ses partenaires, selon une source de l'UE.
Trois évaluations différentes de la situation des banques espagnoles sont attendues dans les jours ou semaines à venir.  
Le gouvernement a par ailleurs fait appel aux cabinets de consultants Olivier Wyman et Roland Berger pour réaliser d'ici à la fin juin des audits sur les besoins de recapitalisation du système bancaire dans son ensemble. On pourrait chiffrer les besoins de recapitalisation entre
30 et 70 milliards d'euros. Cette recapitalisation directe
des banques espagnoles par le Mécanisme européen de stabilité
(MES) est "une hypothèse qui devrait être sérieusement envisagée
pour l'avenir" , a justement déclaré ce matin le commissaire européen au Marché intérieur Michel Barnier.

Les banques françaises ont beaucoup investi en Espagne. Elles figurent parmi les établissements les plus engagés, juste derrière les banques allemandes, avec 132 milliards d'euros selon les chiffres communiqués par la Banque des règlements internationaux.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.