Cet article date de plus de neuf ans.

Avion pakistanais dérouté en Grande-Bretagne : ce que l'on sait de l'incident

Deux passagers du vol ont été arrêtés à l'aéroport londonien de Stansted, après que l'appareil à destination de Manchester eut été dérouté vers Londres.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 2 min.
L'avion pakistanais qui a été dérouté pour se poser à Stansted, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Londres, le 24 mai 2013. (CAPTURE D'ÉCRAN / EVN)

Des chasseurs britanniques ont escorté, vendredi 24 mai, un avion de ligne pakistanais jusqu'à son atterrissage à l'aéroport londonien de Stansted. Deux hommes soupçonnés d'avoir "mis en danger" l'appareil ont été arrêtés, ont annoncé le ministère de la Défense et la police britannique. Voici ce que l'on sait de cet incident.

Un vol pour Manchester dérouté sur Londres

Le vol PK709 de la Pakistan International Airlines, en provenance de Lahore avec 297 passagers à bord, devait initialement se poser à 14h30 (heure de Paris) à Manchester, mais a été dérouté vers Stansted, à une soixantaine de kilomètres au nord-est de Londres. Il a été dirigé vers un point de stationnement isolé, le reste de l'aéroport continuant à fonctionner normalement, a annoncé un porte-parole de Stansted. Dix véhicules de pompiers y ont été dépêchés, selon les services de secours de l'Essex.

Les passagers ont débarqué et l'incident n'a fait aucun blessé, selon un porte-parole de l'aéroport. Le ministère de la Défense avait auparavant annoncé le décollage d'avions de chasse pour escorter l'avion de ligne.

Deux hommes soupçonnés d'avoir "mis l'avion en danger"

"La police de l'Essex est montée à bord d'un avion de ligne dérouté sur l'aéroport de Stansted et deux hommes ont été interpellés sur la base de soupçons de mise en danger de l'appareil. Ils ont été débarqués de l'avion, dit la police. Les deux hommes (…) sont âgés de 30 et de 41 ans. Ils sont conduits à un commissariat pour être interrogés par des enquêteurs." 

Un passager de l'avion a déclaré à la BBC que le pilote avait informé les voyageurs qu'il était la cible de menaces. Selon les témoignages recueillis par Skynews, deux hommes ont essayé à plusieurs reprises d'entrer dans le cockpit, ce qu'ils n'étaient pas autorisés à faire, et une dispute avec l'équipage aurait suivi. La police a déclaré qu'il ne s'agissait pas d'une opération terroriste mais plutôt d'une affaire criminelle. "L'incident est classé comme délit pénal", a précisé un responsable de la police

Cet événement survient alors que le pays est en état d'alerte depuis le meurtre à l'arme blanche d'un soldat il y a deux jours dans une rue de Londres, un acte qualifié de "terroriste" par le Premier ministre, David Cameron. 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.