SNCF : la concurrence européenne sur les rails

La compagnie ferroviaire franco-italienne privée Thello assure depuis lundi 15 décembre une liaison entre Marseille et Milan. Elle dessert plusieurs gares françaises en région PACA, avant d’arriver en Italie. La SNCF est désormais directement concurrencée sur ses terres pour le transport de voyageurs.

Thello à l\'assault du rail français
Thello à l'assault du rail français (PHOTOPQR/NICE MATIN)
5 ans après avoir lancé Paris-Venise, Thello a inauguré lundi 15 décembre sa nouvelle ligne ferroviaire : Marseille-Milan. Plus de 7 heures de voyage entre la France et l’Italie. La compagnie ferroviaire franco-italienne propose dans un premier temps un aller-retour quotidien. Elle dessert 9 gares françaises et 12 gares italiennes. A partir d'avril, deux fréquences supplémentaires seront ajoutées dans chaque sens.

Reportage : C.Lacroix/F.Di Cesare/ J-P Boisseau

 
Quels avantages pour les voyageurs ?
 Pour les voyageurs, cette nouvelle ligne a l’avantage d’éviter un changement de train en Italie. La compagnie ferroviaire Thello met également en avant l’attractivité de ses prix. Un trajet en seconde classe coute entre 30 et 70 euros. Mais le voyage est long. Trop long reconnaît la direction de Thello qui dit vouloir, à l’avenir, trouver des solutions pour réduire ce temps de parcours.    
 
Les cheminots et la région PACA  inquiets
L’arrivée de Thello en région PACA n’est pas du goût de tout le monde. Les cheminots de la CGT, tout d’abord, qui se sont pacifiquement réunis en gare de Marseille-Saint-Charles  le jour du lancement de la ligne Marseille-Milan, craignent à terme la disparition du service public.
Le conseil régional a, lui, déposé un recours devant le conseil d’Etat. Marseille-Milan fait plusieurs arrêts:Toulon, Cannes, Nice et Monaco. Des villes desservies par les TER. «Quand un voyageur de Thello monte à Toulon et descend à Cannes, nous ne sommes plus sur une logique internationale mais intra régionale » fait remarquer Jean-Yves Petit, vice-président du conseil régional PACA délégué aux transports.
 
Que dit la loi? 
Officiellement le monopole du transport ferroviaire de voyageurs sur le territoire français est préservé jusqu’en 2019. Une date butoir fixée par l’Union Européenne. Mais depuis 2009, le transport international de voyageurs est ouvert à la concurrence avec possibilité de cabotage. En clair, les sociétés qui exploitent des lignes internationales, comme Thello, ont le droit de transporter des clients entre deux gares françaises.