Paris : des centaines de réfugiés et des associations installent leurs tentes devant le Conseil d'État

Une action est organisée, ce mardi soir, par l'association Utopia 56. Plusieurs centaines de migrants ont installé des tentes devant le Conseil d'État. La police a commencé à évacuer la place.
Article rédigé par franceinfo
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des centaines de réfugiés ont installé leurs tentes devant le Conseil d'État, ce mardi 20 juin 2023. (UTOPIA 56)

Plusieurs centaines de réfugiés ont installé leurs tentes devant le Conseil d'État, place du Palais Royal à Paris, ce mardi soir, indique le cofondateur d'Utopia 56 Yann Manzi à franceinfo. L'association humanitaire précise que cette action vise à dénoncer les conditions de vie de "près de 700 jeunes isolés" qui "survivent dans une école abandonnée" du 16e arrondissement "depuis 77 jours".

Dénoncer la violence de la rue

"On fait ça pour demander à l'État de cette mise à l'abri [des mineurs isolés] qui n'arrive jamais", explique Yann Manzi. Il dénonce la "violence qui s'installe dans la rue avec l'extrême droite qui monte" et la violence à l'intérieur de l'école surchargée où "les bagarres sont de plus en plus dures à gérer".

"Les jeunes sont en questionnement de plein de choses, l'État a dit qu'ils iraient en région, mais on sait très bien que si c'est une mise à l'abri en région qui n'est pas organisée, qui n'est pas négociée, ça ne marchera pas", détaille le cofondateur d'Utopia 56. Il demande "à l'État d'ouvrir et parler aux associations non-mandatées par l'État".

La police évacue les centaines de réfugiés, indique la préfecture de police à franceinfo ce mardi soir. A 23h, il y a eu 32 interpellations.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.