Migrants : la Suède rétablit ses contrôles aux frontières pour dix jours

La Suède estime que l'afflux massif de réfugiés menace l'ordre public. 80.000 personnes sont arrivées depuis septembre, presque autant que pour toute l'année 2014. Les contrôles aux frontières seront rétablis à compter de jeudi, et pour dix jours.

(Le ministre suédois de l'Intérieur (à droite) Anders Ygeman, a annoncé le rétablissement des contrôles aux frontières © MaxPPP)

"Un nombre record de réfugiés arrive en Suède. L'Office des migrations est sous forte pression (...) et la police estime qu'il existe une menace à l'ordre public" : voilà comment Anders Ygeman, le ministre de l'Intérieur suédois justifie le rétablissement des contrôles aux frontières, à compter de jeudi midi et pour dix jours.

A ses côtés, Mikael Hvinlund, directeur de la communication de l'Office des migrations, raconte : "Les gens sont obligés de dormir sous des tentes, dans les bureaux de l'office ou dans des centres d'évacuation" pour situations d'urgence comme les catastrophes naturelles. "Nous ne remplissons plus notre mission qui est d'offrir un toit à chacun (...). Le rétablissement (des contrôles aux frontières) peut nous y aider" .

Les chiffres parlent d'eux-mêmes : 80.000 migrants sont arrivés en Suède depuis septembre, soit presque autant que pour toute l'année 2014. La Suède est pourtant le pays de l'UE qui accueille le plus grand nombre de réfugiés par rapport à sa population : 190.000 personnes, soit l'équivalent d'1,5 million à l'échelle d'un pays comme l'Allemagne.