Face au terrorisme, les Belges ne perdent pas leur humour

L'humour belge fonctionne même dans les situations les plus tendues. La preuve dimanche 22 novembre avec la demande de la police aux réseaux sociaux de commenter le moins possible les opérations en cours. La réponse inattendue des internautes belges a fait le buzz.

France 3

Dimanche soir, comme les Belges ne pouvaient rien dire de la riposte aux terroristes, ils ont envahi les réseaux sociaux de chats. Vers 21 heures, la police avait réclamé aux internautes de la discrétion sur les opérations en cours. Un premier message est donc parti sur Twitter, demandant "de poster une image de chat mignon pour donner un peu d'amour à nos terroristes". Les félins se sont alors multipliés en position de tireurs d'élite ou en position d'encerclement.

La police les a remerciés

Entre 23 heures et minuit, il y a eu 80 000 tweets remplis de chats. On pouvait suivre la guerre des chats contre Daech en direct. Lundi matin, les opérations policières ont permis l'interpellation de 21 personnes au grand soulagement des félins. La police a ensuite remercié les milliers de chats en envoyant un tweet avec une gamelle remplie de croquettes.

Le JT
Les autres sujets du JT