Vidéo Guerre en Ukraine : la Russie est accusée d'acheter des armes à la Corée du Nord

Publié Mis à jour
Guerre en Ukraine : des armes fournies par la Corée du Nord à la Russie ?
Article rédigé par
L.de la Mornais, C.Cuello, N.Berthier A.Filippi, K.Sullivan Den Bergh - France 2
France Télévisions

Les combats se poursuivent dans la région de la centrale nucléaire de Zaporidjia, même si la Russie commence à manquer d'armes. Selon les renseignements américains, Moscou tenterait de se réarmer en se tournant vers la Corée du Nord.

Lundi 5 septembre, dans l’Extrême-Orient russe, Vladimir Poutine supervisait un entraînement militaire. Le chef de guerre affichait son assurance, avec son ministre de la Défense, mais son attitude pourrait être trompeuse. Selon des informations des renseignements américains révélés par le New York Times, la Russie est à court de munitions. Elle se serait tournée vers l’un de ses rares pays amis : la Corée du Nord. Elle aurait, entre autres, demandé des obus et des roquettes. Ce sont les munitions basiques utilisées dans l’armée russe.

L'armée nord-coréenne a d’énormes stocks de munitions selon le Général Vincent Desportes, Professeur de stratégie à Sciences Po et HEC. Depuis le début de la guerre, les pertes russes s’avèrent très importantes. Selon les renseignements européens, la Russie ramènerait du matériel de Syrie, comme des camions-blindés.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.