Guerre en Ukraine : Volodymyr Zelensky dit s'être "coordonné" avec Liz Truss pour "accroître la pression" sur la Russie

Le dirigeant ukrainien a ajouté qu'il "remerciait le peuple britannique pour l'aide importante apportée à l'Ukraine en matière de défense et d'économie". 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d\'une rencontre avec le directeur de l\'AIEA, à Kiev (Ukraine), le 30 août 2022. 
Le président ukrainien Volodymyr Zelensky lors d'une rencontre avec le directeur de l'AIEA, à Kiev (Ukraine), le 30 août 2022.  (UKRAINIAN PRESIDENCY / ANADOLU AGENCY / AFP)
Ce qu'il faut savoir

Ce direct est désormais terminé. 

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré mardi 6 septembre s'être "coordonné" avec la nouvelle Première ministre britannique Liz Truss pour "accroître la pression" sur la Russie, au septième mois de l'invasion de l'Ukraine par Moscou. "L'objectif est de mettre fin à l'agression et de traduire les auteurs en justice", a écrit le président ukrainien sur Twitter, affirmant être le premier dirigeant étranger à s'être entretenu avec Liz Truss après qu'elle a été confirmée dans ses nouvelles fonctions. 

 La ville de la centrale nucléaire de Zaporijjia bombardée. Enerhodar, la ville où se trouve la centrale nucléaire de Zaporijjia, dans le sud-est de l'Ukraine, a été bombardée mardi soir, quelques heures après la publication d'un rapport de l'AIEA appelant à une "zone de sécurité" autour du site contrôlé par les Russes. "En ce moment même, il y a des explosions dans la ville d'Enerhodar. Les provocations continuent. Il y a des bombardements par les occupants", a signalé sur Telegram le maire pro-Kiev en exil, Dmytro Orlov. 

La Russie "regrette" que le rapport de l'AIEA n'accuse pas l'Ukraine. L'ambassadeur russe à l'ONU a regretté mardi lors d'une réunion du Conseil de sécurité que le rapport de l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) ne pointe pas la responsabilité de l'Ukraine, que Moscou accuse d'avoir bombardé la centrale nucléaire de Zaporijjia. "Nous regrettons que dans votre rapport (...) la source de ces bombardements ne soit pas nommée directement", a déclaré Vassili Nebenzia, estimant que ce rapport était une "confirmation" que la "seule menace" contre le site venait des "bombardements et des sabotages par les forces armées ukrainiennes".

 Les Etats-Unis accusent la Russie d'acheter des armes à la Corée du Nord. La Russie se procure une importante quantité d'armes et munitions auprès de la Corée du Nord pour s'en servir en Ukraine, a signalé mardi le porte-parole du Pentagone, le général Pat Ryder. "Nous avons des informations selon lesquelles la Russie a approché la Corée du Nord pour lui demander des munitions", a-t-il affirmé. "Cela témoigne de la situation dans laquelle la Russie se retrouve en termes de logistique et de ravitaillement, a ajouté le porte-parole. Nous estimons que ça se passe mal pour la Russie sur ce front-là"

 L'AIEA juge la situation "intenable" à Zaporijjia. L'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) a réclamé, dans un rapport publié mardi, la mise en place d'une "zone de sécurité nucléaire et de protection" pour prévenir un accident à la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia, occupée par les Russes. "La situation actuelle est intenable", écrit l'instance onusienne dans ce texte de 52 pages. "Il est urgent de prendre des mesures provisoires", poursuit-elle. 

Retrouvez ici l'intégralité de notre live #UKRAINE

22h37 : A peine désignée, la nouvelle Première ministre britannique Liz Truss s'est entretenue avec le président ukrainien Volodymyr Zelensky, annonce ce dernier sur Twitter. Il affirme qu'ils se sont "coordonnés" pour "accroitre la pression" sur la Russie.

22h01 : Le représentant de la Russie à l'ONU, Vassili Nebenzia, réagit à la publication du rapport de l'AIEA (qui est une agence de l'ONU) sur la sécurité des centrales nucléaires en Ukraine, qui alerte sur les dangers à Zaporijjia. "Nous regrettons que dans votre rapport (...) la source de ces bombardements ne soit pas nommée directement", déplore-t-il, sous entendant qu'il s'agit de l'Ukraine. Kiev et Moscou s'accusent mutuellement d'être les auteurs des frappes qui mettent en danger le site.

21h00 : La Maison blanche répond au Kremlin, qui assure que les sanctions internationales sont responsables de l'arrêt du gazoduc Nord Stream 1, en empêchant sa maintenance. C'est "évidemment faux", la Russie "a choisi de [le] fermer", réplique un porte-parole du Conseil de sécurité nationale américain. Il assure par ailleurs que "les réserves de gaz de l'Europe seront pleines pour l'hiver", avec l'aide des Etats-Unis.

20h43 : La ville d'Enerhodar, où se trouve la centrale nucléaire de Zaporijjia, est bombardée ce soir par la Russie, affirme sur Telegram le maire en exil, Dmytro Orlov. Les responsables installés par la Russie dans la région affirment, eux, que l'Ukraine est responsable. Ces explosions interviennent quelques heures après que l'AIEA a réclamé une zone de sécurité autour de la centrale.

20h06 : Faisons le point sur l'actualité de ce mardi :

• L'alerte rouge a été levée dans l'Hérault et le Gard après un orage important en fin d'après-midi. D'autres orages sont à craindre, tout comme dans 25 autres départements allant du Massif central au Grand Est.

• Dans un rapport très attendu après sa visite sur place, l'AIEA réclame l'établissement d'une "zone de sécurité" à la centrale de Zaporijjia.

• C'est officiel, Liz Truss est la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni après sa rencontre avec la reine Elizabeth II à Balmoral, en Ecosse.

• Le Paris Saint-Germain débute son parcours en Ligue des Champions par la réception des Italiens de la Juventus, à 21 heures. Un match que vous pourrez suivre en direct.

19h44 : Les autorités installées par Moscou à Berdiansk, un port du sud-est de l'Ukraine occupé par la Russie, annoncent que le chef de cette nouvelle administration locale a été tué "dans l'explosion de sa voiture" ce matin. Elles accusent des "terroristes ukrainiens" d'avoir posé la bombe.

19h42 : La Russie "a approché la Corée du Nord pour lui demander des munitions", affirme le général Pat Ryder, un porte-parole du Pentagone, le ministère de la Défense américain. Anonymement, un responsable américain affirme qu'il s'agit de roquettes et d'obus d'artillerie. Moscou n'a pas commenté cette accusation. Pour Pat Ryder, le fait que la Russie fasse appel à l'aide de Pyongyang illustre les difficultés de son armée "en termes de logistique et de ravitaillement".

18h06 : Il est 18 heures, voici le point sur l'actualité :

• Alerte rouge dans l'Hérault et le Gard. Un orage stationnaire a provoqué d'importantes précipitations dans ces deux départements. Suivez le direct de France 3 Occitanie.

• Dans un rapport très attendu après sa visite sur place, l'AIEA réclame l'établissement d'une "zone de sécurité" à la centrale de Zaporijjia.

• C'est officiel, Liz Truss est la nouvelle Première ministre du Royaume-Uni après sa rencontre avec la reine Elizabeth II à Balmoral, en Ecosse.

• La réaction ironique de Christophe Galtier sur les déplacements en avion du PSG suscite de vives réactions politiques. "Je pense qu'il est important qu'ils réalisent dans quel monde on est, qu'ils prennent conscience qu'il y a une crise climatique qui n'est plus une hypothèse pour demain mais qui est une réalité maintenant", a déclaré la Première ministre au sujet des footballeurs.

16h35 : "La situation actuelle est intenable", écrit l'Agence internationale de l'énergie atomique dans ce texte de 52 pages. "Il est urgent de prendre des mesures provisoires", poursuit-elle, préconisant "l'établissement d'une zone de sécurité nucléaire et de protection". La centrale est occupée depuis plusieurs mois par les forces russes.

16h27 : Dans un rapport très attendu après sa visite sur place, l'AIEA réclame l'établissement d'une "zone de sécurité" à la centrale de Zaporijjia.

13h55 : La Russie a tiré 158 milliards d'euros de revenus des exportations de combustibles fossiles au cours des six premiers mois de la guerre en Ukraine. C'est le principal constat dressé par les experts du Centre de recherche sur l'énergie et l'air pur (CREA) dans un rapport publié aujourd'hui.

11h22 : Ces derniers mois, Ben Stiller et Sean Pean avaient affiché leur soutien à l'Ukraine, en rencontrant Volodymyr Zelensky à Kiev.





(UKRAINIAN PRESIDENTIAL PRESS SERVICE / AFP)

11h26 : Le réalisateur Sean Penn et l'acteur Ben Stiller sont désormais personæ non gratæ en Russie. Moscou a annoncé hier interdire l'entrée sur son territoire à 25 Américains, parmi lesquels des personnalités de la culture. Cette décision a été prise "en réponse aux sanctions de plus en plus larges de l'administration de Joe Biden à l'encontre de citoyens russes", a justifié le ministère des Affaires étrangères russe.

09h54 : L'AIEA rend aujourd'hui son rapport d'inspection de la centrale nucléaire de Zaporijjia, que les Russes et les Ukrainiens s'accusent mutuellement de bombarder. On vous explique pourquoi il est difficile de déterminer qui vise le site.

La centrale nucléaire de Zaporijjia, le 27 avril 2022 (ED JONES / AFP)


(ED JONES / AFP)

09h49 : A 9h05, voici un nouveau point sur l'actualité de la matinée :

"This is it folks !" Boris Johnson a adressé un discours d'adieu devant le 10 Downing Street. Il va à présent se rendre à la résidence de Balmoral (Ecosse), où se trouve la reine, pour la passation de pouvoir avec la nouvelle Première ministre Liz Truss. Suivez notre direct.


La réaction ironique de Christophe Galtier sur les déplacements en avion du PSG suscite de vives réactions politiques. "Nous devons tous prendre le réchauffement climatique au sérieux", juge ce matin le ministre de l'Economie, Bruno Le Maire.

Dix-sept départements, principalement dans le centre-est, ont été placés en vigilance orange aux orages. Le Gard et l'Hérault sont eux également concernés par une alerte pour des risques de pluies et d'inondations.

C'est aujourd'hui que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) doit rendre son rapport sur la situation de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia. Suivez notre direct.

07h28 : La publication du rapport intervient au lendemain de la déconnexion du dernier réacteur en fonctionnement de la centrale. Cette ligne "a été délibérément déconnectée afin d'éteindre un incendie", a expliqué l'AIEA, mais "elle n'a pas été endommagée" et devrait être reconnectée dès que possible. Le feu "s'est déclaré à cause des bombardements", selon l'opérateur ukrainien Energoatom.

07h29 : Le compte-rendu d'inspection de la centrale nucléaire de Zaporijjia sera publié dans la journée. Le directeur général de l'AIEA, Rafael Grossi, "rendra compte au Conseil de sécurité de l'ONU de la mission menée à la centrale", a par ailleurs déclaré l'agence. Le président ukrainien "espère" quant à lui que ce rapport "sera objectif".



(GENYA SAVILOV / AFP)

07h40 : On commence par un premier point sur l'actualité de ce mardi matin :

Dix-sept départements, principalement dans le centre-est, sont désormais placés en vigilance orange aux orages. Le Gard et l'Hérault sont eux également concernés par une alerte pour des risques de pluies et d'inondations.

Un des deux suspects des attaques à l'arme blanche qui ont fait 10 morts et 18 blessés, dimanche au Canada a été retrouvé mort. Un deuxième homme est toujours recherché.

C'est aujourd'hui que l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) doit rendre son rapport sur la situation de la centrale nucléaire ukrainienne de Zaporijjia.


Boris Johnson présente aujourd'hui officiellement sa démission à la reine Elisabeth II, qui demandera alors à Liz Truss de former un gouvernement.