Crise en Ukraine : Kiev estime que la Russie n'a pas encore assez de troupes à sa frontière pour "une offensive à grande échelle"

Le chef de la diplomatie ukrainienne estime tout de même que les soldats russes déjà déployés sont "une menace" pour son pays.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
Des véhicules de l'armée russe participent à un exercice militaire, quelque part dans le district militaire de l'Ouest en Russie, le 25 janvier 2022 (EYEPRESS NEWS / AFP)

Malgré les fortes tensions avec la Russie, Kiev ne semble pas s'attendre à une attaque imminente. Le nombre de soldats russes déployés aux frontières avec l'Ukraine "est insuffisant pour une offensive à grande échelle contre l'Ukraine le long de toute la frontière ukrainienne", a estimé le chef de la diplomatie ukrainienne, mercredi 26 janvier, lors d'un point-presse.

La Russie a déployé ces derniers mois des dizaines de milliers de soldats à la frontière et a multiplié les manœuvres militaires, les dernières en date ayant débuté mardi. Le chef de la diplomatie ukrainienne a toutefois reconnu que cela "représente une menace pour l'Ukraine".

Pour Kiev, Moscou mène actuellement une tentative de "déstabilisation" en "semant la panique, en faisant pression sur le système financier ukrainien, en menant des cyberattaques contre l'Ukraine", a fait valoir Dmytro Kouleba.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Guerre en Ukraine

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.