La Pologne, en proie au populisme, surveillée par l'UE

La Pologne est placée sous surveillance par l'Union Européenne à cause des dérives du parti Droit et Justice, qui bénéficie d'un soutien populaire.

Voir la vidéo
France 3

Dans la campagne polonaise vivent les plus fervents militants de Droit et Justice (Pis), le parti au pouvoir, à l'image de la famille nombreuse de Dorota Dias Lewandowska. Elle bénéficie de la politique nataliste du gouvernement et se reconnaît dans son programme ultraconservateur. C'est cet électorat populaire que le PiS entend flatter dans ses meetings.

Mise en garde de Bruxelles

À la tête du parti, Jarosłlaw Kaczyński dicte la politique antieuropéenne et autoritaire du gouvernement. Cible n°1 : la justice, qui empêchait le gouvernement de transgresser la Constitution. Waldemar Zurek et de nombreux autres juges ont été limogés du Conseil national de la magistrature. Pour cette raison, la Pologne est dans le viseur de l'UE. L'heure est aux mises en garde. Pour l'instant, aucune sanction n'a été prise.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une manifestante avec le drapeau de l\'Union européenne et de la Pologne lors de la Marche de la liberté à Varsovie, le 12 mai 2018.
Une manifestante avec le drapeau de l'Union européenne et de la Pologne lors de la Marche de la liberté à Varsovie, le 12 mai 2018. (JANEK SKARZYNSKI / AFP)