La Norvège féminise le service militaire obligatoire

Décidément, les pays scandinaves ne cessent de surprendre. En Norvège, le service militaire obligatoire est désormais mixte. Garçons et filles partagent non seulement les mêmes régiments, mais aussi les mêmes chambrées.

Le premier contingent de jeunes femmes faisant leur service militaire a rejoint les casernes norvégiennes à l\'été 2016.
Le premier contingent de jeunes femmes faisant leur service militaire a rejoint les casernes norvégiennes à l'été 2016. (AFP/)

C’est en juin 2013 que le parlement norvégien a voté cette loi. Tous les partis y étaient favorables à l’exception du petit parti démocrate-chrétien (KrF). Il s’agit d’instaurer une conscription «sexuellement neutre». L’été 2016 voit apparaître la première classe d’âge concernée.

Le seul exemple similaire est celui d’Israël où le service militaire est également obligatoire pour les garçons (3 ans) et les filles (2 ans).
 
Mais si la conscription est appliquée en Norvège, elle est loin de concerner tout le monde. En fait, sur un potentiel de 60.000 jeunes en âge de faire leur service militaire, l’armée n’a besoin que de 10.000 conscrits. Elle sélectionne donc les plus motivés et les mieux formés.

Voir la vidéo
 
La durée du service est de douze mois. Il est étonnamment «unisexe». Filles et garçons partagent ainsi les mêmes chambres. Selon les spécialistes, tant civils que militaires, cela n’a que des vertus. Nina Hellum, chercheuse à l’Institut de recherche de la Défense norvégienne, citée par l’AFP, est enthousiaste. «La cohabitation accroît la tolérance, l’acceptatioin et la compréhension mutuelles.»
 
Les chambres mixtes sont réclamées par les femmes soldats engagées. Dans l’espoir sans doute de voir reculer un certain machisme. Dans une récente enquête de l’armée, une militaire sur cinq se dit victime de commentaires ou de gestes déplacés.