Royaume-Uni: le Brexit adopté dans la douleur par les députés

Les députés britanniques ont adopté à une large majorité ce mercredi 8 février le projet de loi qui autorise le déclenchement du Brexit.

France 3

On peut clairement parler d'une ligne droite vers le Brexit. Le texte va partir à la Chambre des lords avant d'être formellement adopté par la reine, qui n'a aucune raison de le bloquer. Est-ce pour autant un long fleuve tranquille ? Certainement pas. La majorité des députés britanniques étaient en faveur du maintien dans l'UE et ils ont voté à contrecoeur pour respecter le vote démocratique des Britanniques en juin. Il y a eu de féroces débats, notamment dans le camp conservateur de Theresa May au pouvoir.

Rébellion chez les travaillistes

Même tension, voire même bérézina du côté des députés de l'opposition travailliste. Il y avait un mot d'ordre du parti pour respecter le résultat du referendum. Bon nombre d'entre eux n'ont pas voulu suivre ce mot d'ordre pour respecter le vote de leurs circonscriptions respectives. Deux des quatre pays du Royaume-Uni, l'Irlande et l'Écosse, voulaient rester dans l'UE et vont continuer à montrer les dents et à agiter le spectre de l'indépendance.

Le JT
Les autres sujets du JT
Theresa May applaudie par les députés de son parti devant le Parlement, à Londres, le 11 juillet 2016.
Theresa May applaudie par les députés de son parti devant le Parlement, à Londres, le 11 juillet 2016. (MAX NASH / AP / SIPA)