Cet article date de plus d'onze ans.

La coalition d'Angela Merkel perd les élections dans le Schleswig-Holstein

Le Parti pirate est le grand vainqueur du scrutin : il fait son entrée, pour la troisième fois d'affilée, dans un Parlement régional allemand.

Article rédigé par franceinfo avec AFP
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Des membres de la CDU applaudissent à l'annonce des estimations, à Kiel (Allemagne), le 6 mai 2012. (KAY NIETFELD / DPA)

Les partis de la coalition conservateurs-libéraux de la chancelière allemande Angela Merkel ont perdu le pouvoir, dimanche 6 mai, dans le petit Etat régional du Schleswig-Holstein (nord), selon les premières estimations. Ce scrutin dans ce Land rural, pauvre et à faible densité de population, a valeur de test pour le gouvernement Merkel, à seize mois des législatives et à une semaine d'un vote jugé nettement plus crucial, celui de Rhénanie-du-Nord-Westphalie (ouest), Etat régional le plus peuplé d'Allemagne.

Selon les estimations de la télévision publique ARD, les conservateurs de la CDU voient leur score légèrement diminuer, à 30,9%, comparé au dernier scrutin de 2009 (31,5%). Ils restent toutefois en tête parmi tous les partis en lice. Les libéraux (FDP) dégringolent à 8,2% (contre 14,9% en 2009). Ces résultats ne suffisent pas aux deux partis pour rester au pouvoir ensemble.

La gauche radicale sort du Parlement

Parmi les partis actuellement dans l'opposition au niveau fédéral et régional, les sociaux-démocrates (SPD) voient leur score atteindre 30,3%, contre 25,4% il y a trois ans, comme les Verts, à 13,1%, contre 12,4% en 2009.

Les Pirates sont les grands vainqueurs des élections : ils font leur entrée, pour la troisième fois d'affilée, dans un Parlement régional allemand, en franchissant avec 8,2% le seuil des 5% de voix nécessaires, tandis que Die Linke (gauche radicale) en sort avec 2,3%. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.