Cet article date de plus de six ans.

L'atterrissage historique de Philae sur la comète "Tchouri"

C'est vers 17h, heure de Paris, que le petit robot Philae s'est posée sur la comète "Tchouri", à 511 millions de kilomètres. Il y a quelques doutes sur la réussite de l'ancrage au sol. France Info vous propose de revivre cette journée historique.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 9 min.
 (La comète "Tchouri" prise en photo par Philae à 3 km de distance © ESA)

20h30 Plus de contact avant demain . L'ESA indique que Rosetta est passé sous l'horizon, il n'y aura plus de contact avec Philae ce soir. Des nouvelles informations devraient parvenir cette nuit ou demain matin. Nouveau point demain à 14h.

20h23 Rebondi. Selon Stefan Ulamec, chef du projet côté allemand, "Philae a pu rebondir au moment de l'impact de l'atterrissage et a peut-être tourné sur lui même ".

20h20 Liaison radio perdue.  "Nous avons perdu la liaison radio avec Philae plus tôt que prévu, ce que nous n'aimons pas évidemment, mais cela n'est pas forcément un signe d'inquiétude, car il était difficile de prévoir précisément ce temps ", indique l'ESA.

20h Le dernier briefing a du retard.

19h48 "On est posé, on communique mais pas très bien , donc il y a encore des incertitudes à lever", dit Francis Rocard, responsable du programme Rosetta sur France Info. Il y a notamment des doutes sur l'ancrage de Phileas. Pour l'instant, seuls les vis, sous les pieds du robot, sont ancrés dans le sol. Ces vis "ne vont pas accrocher très fort ", elles "ne peuvent pas éviter le rebond et le système anti-rebond n’a pas été activé ". Autre information, l'un des panneaux solaires ne serait pas bien orienté. Si c'est le panneau supérieur, la mission est "très compromise ".

"Si Philae est sur le flanc, la mission est très compromise" (Francis Rocard, responsable du programme Rosetta)
écouter

19h45 Première photo de l'atterrissage . Voici la toute première photo de l'atterrissage. Il ne devrait pas en y avoir d'autres ce soir selon le Cnes.

19h12 : "Pessimiste" . Concernant la photo panoramique prise après l'atterrissage, le Cnes se dit "pessimiste ". Le logiciel qui rassemble les données et qui devait transmettre cette photo d'ensemble doit d'abord être "stabilisé ".

19h00 : Photo de la descente. Philae tweet une image de sa descente, lorsqu'il était à 3 km de "Tchouri".

18h36 : "Pas cramponnés". Interrogé par France Info, Fernando Doblas, directeur de communication à l'ESA, confirme que les harpons de Phileas "ne se sont pas cramponnés " comme prévu, mais que "le plus gros " de la mission était fait et réussi.

Fernando Doblas, directeur de communication à l'ESA, explique que les harpons de Philae ne se sont pas cramponnés
écouter

18h17 : "Vous avez gagné " , dit François Hollande à l'Agence spatiale européenne (ESA) : "Pour savoir où nous allons, il faut savoir d'où nous venons " (...), c'est "une victoire pour l'Europe, une victoire pour le progrès et une victoire pour l'Humanité ".

18h05 : Philae confirme que "ses harpons" ne se sont pas déclenchés. les ingénieurs sont en train d'essayer de comprendre ce qui s'est passé. Philae aurait rebondi plusieurs fois.

17h45 "Les harpons ne se sont pas déployés , comme nous le disions dans un premier temps", selon un tweet de l'Agence spatiale européenne. Philae est dans un "très bon état".

17h37 : Les photos tardent. Le Cnes explique que la "mémoire de masse" de Philae est en train d'être vidée. On devrait avoir les premières images de l'atterrissage vers 18h, mais pour l'instant "il manque beaucoup de pixels". Les ingénieurs espèrent que le robot a pu se poser dans une zone pas trop sombre, ni trop obscurcie par la poussière, afin de pouvoir capter la lumière avec ses panneaux solaires et ainsi alimenter en énergie ses instruments embarqués.

17h30 : Manuel Valls, le Premier ministre français salue "un exploit dans l'histoire de la conquête spatiale " accompli par "la France et l'Europe ". 

17h20 Philae est bien arrivé et donne sa nouvelle adresse dans une dizaine de langues.

17h17 Les expériences de cette mission entamée il y a une décennie doivent aider les scientifiques à comprendre comment la Terre et les autres planètes se sont formées, les comètes étant les restes de la création du système solaire il y a 4,6 milliards d'années.

17h10 "Philae nous parle" , lancent les responsables du projet. "C'est un grand pas pour la civilisation", a estimé Jean-Jacques Dordain, directeur général de l'ESA. "Nous sommes sur la comète" Tchourioumov-Guérassimenko, "nous sommes très heureux", a déclaré l'Agence spatiale européenne (ESA)

17h04 Salve d'applaudissements au CNES qui diffuse l'atterrissage . Tout semble s'être bien passé.

16h30 Le monde scientifique retient son souffle. Philae a déployé son train d'atterrissage et s'approche lentement de la comète Tchouri.

 (Un selfie de la sonde Rosetta devant la comète Tchourioumov-Guérassimenko © ESA)

16h00 Philae est à 3 km de la comète sur laquelle il doit atterir 

14h00 Première image prise par Philae après la séparation

12h31 

12h09 contact rétabli entre Rosetta et Philae

10h20. L'atterrissage du robot Philae est prévu d'ici sept heures. 

 (descente)

10h10. Désormais, l'Agence spatiale européenne n'a plus de contact avec Rosetta... jusqu'à la mi-journée. Le temps que la sonde manoeuvre.

10h03. La séparation est confirmée . Le robot Philae s'est donc séparé de la sonde Rosetta sans encombre. Philae est désormais en route, seul, pour la comète Tchourioumov-Guérassimenko. Une trejectoire d'une vingtaine de kilomètres... Une paille en comparaison des 500 millions parcourus par Rosetta. Atterrissage prévu en fin d'après-midi

 (La séparation de Philae et Rosetta s'est faite sans encombres © ESA)

9h40. La séparation semble avoir commencé... Mais la confirmation n'arrivera sur la planète terre que dans une demi-heure - il y a 500 millions de kilomètres à parcourir.

9h35 . "Prêt à sauter, Philae ? Quand tu veux, Rosetta" ... La sonde et le robot communique via Twitter.

9h30 . Tout est désormais en pilotage automatique. On attend désormais la séparation de Rosetta et de Philae... que le robot ne manque pas de tweeter avec humour. 'Elle va me manquer, mais je ne peux plus attendre pour voir la surface de la comète" ...

8h30 . Mais au fait, pourquoi Rosetta s'appelle-t-elle ainsi ? A cause de la pierre de Rosette - découverte par Champollion, elle a permis de déchiffrer les hiéroglyphes égyptiens. Pour Rosetta, l'idée est tout de même de déchiffrer l'origine du système solaire, rien de moins...

8h10 . Le dernier feu vert est allumé... Le compte à rebours final est lancé . La trajectoire est bonne. Philae devrait se séparer de Rosetta vers 10 heures ce matin.

7h30 . Il y a tout de même eu un peu de retard, pour ce 3e Go/NoGo, à 3h du matin cette nuit. A cause d'un problème au niveau du gaz froid d'atterrissage, explique l'ESA. Le système qui devait plaquer au sol le robot, et éviter son rebond, ne marche pas. Mais les ingénieurs pensent pouvoir s'en passer.

7h . La nuit a été fructueuse. Tous les indicateurs sont au vert - du moins, le processus de largage du robot Philae, par la sonde Rosetta, à 511 millions de kilomètres de la planète Terre, est sur les rails. Pour l'instant, tout se passe comme prévu. Philae est prêt à se poser sur la comète Tchourioumov-Guérassimenko. Et il l'annonce d'ailleurs sur Twitter.

Plus prosaïquement, l'Agence spatiale européenne, qui est aux manettes, envoie - elle aussi sur Twitter - des nouvelles de la sonde Rosetta. Etape par étape, feu vert par feu vert (Go/NoGo dans le jargon du milieu). La liste est longue, et quasi-complète désormais.

Depuis 3h du matin , heure de Paris, on a la confirmation que Rosetta et Philae sont prêts pour la séparation.

Le premier feu vert a été donné mardi soir. Le compte à rebours est très précis...

06h45 . Sur France Info, l'astrophysicien Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du système solaire au CNES, le Centre national d'études spatiales, revient sur le jour le plus long. C'est à 9h35 que Philae doit se détacher de Rosetta, à 20 kilomètres de la comète, mais le robot n'atterrira que vers 16h30. "C'est très lent parce que la gravité est très faible" , explique-t-il. Après, c'est le saut dans l'inconnu : "On ne sait pas sur quoi Philae va se poser, si ça va être dur ou mou" . Tout ce que l'on sait, c'est que "cette comète sent mauvais, elle sent l'oeuf pourri" .

L'astrophysicien Francis Rocard répond à Fabienne Sintès
écouter

Rosetta arrive au terme d'un voyage... qui aura duré 12 ans. Tout de même...

L'Agence spatiale européenne diffuse en continu aujourd'hui, ici.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.