Italie : au moins quatorze morts dans des inondations en Sardaigne

Des pluies torrentielles ont inondé des maisons, détruit des routes et emporté des voitures, lundi, sur l'île.

Le village d\'Uras, en Sardaigne (Italie), inondé après le passage du cyclone Cléopatra, le 18 novembre 2013.
Le village d'Uras, en Sardaigne (Italie), inondé après le passage du cyclone Cléopatra, le 18 novembre 2013. (ALESSANDRA CHERGIA / AP / SIPA)

Au moins quatorze personnes sont mortes, lundi 18 novembre, dans des inondations en Sardaigne. Au passage du cyclone Cléopatra, des pluies torrentielles ont emporté des voitures, inondé des maisons et détruit des routes, rapporte l'agence de presse italienne Ansa. La presse locale évoque par ailleurs plusieurs disparus. La plupart des victimes se trouvent dans le nord-est de l'île, dans les régions d'Olbia et Nuoro.

Une voiture de police, avec à son bord quatre policiers qui escortaient une ambulance, a également été emportée par la pluie et les vents violents. Un des policiers est mort, les trois autres ont pu être sauvés par des secouristes.

Mouvement de solidarité sur Facebook

On compte aussi parmi les victimes une femme de 64 ans noyée dans sa maison du village d'Uras, dans le sud-ouest de l'île, toujours selon l'agence Ansa. Son mari a été hospitalisé, victime d'hypothermie, et des centaines d'habitants ont passé la nuit dans une salle de sport du village.

Un homme a été tué par l'effondrement d'un pont et une femme de 90 ans a été trouvée morte dans une maison inondée près de Nuoro, dans la partie centrale montagneuse de l'île. A Olbia, des centaines de personnes se sont groupées pour offrir un toit aux sinistrés à partir d'une page Facebook intitulée "Ouvrons nos maisons à nos concitoyens".