Cet article date de plus d'onze ans.

Des rats paraplégiques marchent à nouveau, un espoir pour l'homme

Des rats blessés à la moelle épinière et en grande partie paralysés peuvent aujourd'hui remarcher, voire courir ou monter un escalier. C'est le résultat d'une expérience menée en Suisse, dont les résultats sont publiés aujourd'hui dans deux revues médicales. Une découverte porteuse d'espoir pour l'homme.
Article rédigé par Clara Beaudoux
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
Franceinfo (Franceinfo)

Les essais sur l'homme commenceront dans un ou deux ans à Zurich, mais d'ores et déjà cette étude suisse suscite un grand espoir. Dans leurs travaux entamés il a cinq ans à l'Université de Zurich, des chercheurs sont parvenus à faire remarcher normalement des rats blessés à la moelle épinière et en grande partie paralysés. Autrement dit, leur travail montre qu'il est possible de réactiver les fonctions d'une moelle épinière endommagée, d'enclencher un travail de guérison, à l'aide de stimuli électriques et chimiques.

Efficace en deux semaines

"Après deux semaines de neuroréhabilitation avec une combinaison de stimulation électro-chimique et l'utilisation d'un harnais robotisé, nos rats dans cette expérience, non seulement se montraient prêts à marcher, mais ils se sont aussi très rapidement mis à courir, à monter les marches d'un escalier et à éviter les obstacles ", explique le Dr Grégoire Courtine, principal auteur de cette étude, président de la Fondation paraplégique internationale (IRP) et patron du département du traitement des blessures de la moelle épinière à l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne.

"On espère chez certains patients avoir une récupération de la marche"

En ce qui concerne l'homme, les chercheurs restent prudents. Ils soulignent ne pas être certains que "des techniques similaires de réhabilitation puissent être utilisées avec succès chez l'homme ". Mais la régénération des fibres nerveuses lésées chez le rat suggère tout de même de nouvelles méthodes pour améliorer la récupération chez les personnes paralysées.

Oeuvres liées

{% document %}

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.