Cet article date de plus de huit ans.

Costa Concordia : l'opération de redressement est achevée

19 heures après le début de cette opération sans précédent, le chef de la protection civile a annoncé que le bateau était désormais à la verticale. "Le bateau a été placé sur ses plates-formes" - sa stabilité est assurée par des caissons géants remplis d'eau. Si l'état de la coque le permet, il sera ensuite remis à flot et remorqué vers un chantier de démolition.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
 (Reuters)

L'opération de "parbuckling" - un terme provenant de la marine marchande anglaise du XVIIIe siècle - est désormais terminée. Mardi, à 4 heures du matin, le chef de la protection civile, Franco Gabrielli, a annoncé que le Costa Concordia avait été "placé sur ses plates-formes ". Le redressement avait débuté lundi matin. Pour la première fois depuis le naufrage, les sirènes ont retenti dans le petit port toscan, accueillies par des hourras.

Ce gigantesque paquebot de 114.500 tonnes et 290 mètres de long repose désormais sur six plates-formes artificielles, et sa stabilité est assurée à l'aide de caissons géants remplis d'eau.

19 heures d'opérations résumées en une minute :

Un renflouement évalué à 600 millions d'euros

" La coque du bateau va nécessiter d'importantes réparations" , a précisé Franco Gabrielli. Ce n'est qu'après qu'il pourra être remis à flot, et remorqué vers un chantier de démolition - sans doute au printemps prochain. D'ici là, le bateau va être visité de fond en comble. Des spécialistes doivent notamment se mettre en quête des deux disparus, une passagère italienne et un serveur indien, dont les corps n'ont jamais été retrouvés.

Le coût de son renflouement est évalué à 600 millions d'euros, soit plus de la moitié des pertes couvertes par les compagnies d'assurances (1,1 milliard).

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Europe

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.