Autriche : après un accord avec les conservateurs, l'extrême droite obtient les ministères de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères

Le chef du parti FPÖ assumera les fonctions de vice-chancelier et de ministre de la Fonction publique et des Sports.

Heinz-Christian Strache, le dirigeant du parti autrichien d\'extrême droite FPÖ, à Vienne, le 27 octobre 2017.
Heinz-Christian Strache, le dirigeant du parti autrichien d'extrême droite FPÖ, à Vienne, le 27 octobre 2017. (ROLAND SCHLAGER / APA)
avatar
franceinfo avec AFPFrance Télévisions

Mis à jour le
publié le

L'extrême droite a obtenu les ministères régaliens de l'Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères dans le nouveau gouvernement formé avec le conservateur Sebastian Kurz, a annoncé le dirigeant du Parti de la liberté de l'Autriche (FPÖ), samedi 16 décembre. Heinz-Christian Strache s'exprimait lors d'une conférence de presse à Vienne. Il assumera, pour sa part, les fonctions de vice-chancelier et de ministre de la Fonction publique et des Sports.

L'Intérieur et les Affaires étrangères avaient jusqu'à présent toujours échappé au FPÖEn 2000, face à la pression internationale, cette formation d'extrême droite avait été privée de ces deux ministères-clés. Elle avait aussi dû renoncer à voir figurer au gouvernement ses principaux ténors, à commencer par son leader de l'époque, le sulfureux Jörg Haider.

Plusieurs cadres du parti font cette fois leur entrée au gouvernement, outre Heinz-Christian Strache. Considéré comme l'éminence grise du FPÖ, Herbert Kickl est nommé à l'Intérieur. Norbert Hofer, vice-président sortant du Parlement, prend la tête du ministère des Infrastructures et des Transports.