Les Etats-Unis prennent des sanctions contre Mohamed Abrini, inculpé pour les attentats de Paris et Bruxelles

Mohamed Abrini est ainsi inscrit sur une liste noire de "terroristes internationaux", ce qui a pour conséquence de geler tous ses éventuels avoirs et intérêts aux Etats-Unis.

L\'avis de recherche qui visait Mohamed Abrini, publié sur le site d\'Europol, l\'office de police criminelle intergouvernemental européen.
L'avis de recherche qui visait Mohamed Abrini, publié sur le site d'Europol, l'office de police criminelle intergouvernemental européen. (EUROPOL)

Les Etats-Unis ont annoncé, mercredi 3 août, avoir pris des sanctions contre Mohamed Abrini, l'un des principaux suspects mis en cause dans les attentats de Paris et de Bruxelles. Ce dernier, qui avait reconnu être "l'homme au chapeau" de l'attaque de l'aéroport de Bruxelles, a été écroué en avril en Belgique. Il est aussi visé par un mandat d'arrêt européen émis par des juges d'instruction français pour son rôle logistique présumé dans les attentats du 13 novembre.

Selon la procédure américaine en la matière, Mohamed Abrini a été inscrit sur une liste noire de "terroristes internationaux". Cette décision a pour effet de geler tous ses éventuels avoirs et intérêts aux Etats-Unis et d'interdire à tout ressortissant américain d'être en contact avec lui, a indiqué le département d'Etat.

La mesure prise contre Mohamed Abrini permet de "faire savoir à l'opinion publique américaine et à la communauté internationale que Mohamed Abrini est activement impliqué dans le terrorisme", a affirmé la diplomatie américaine. Une décision similaire avait été prise contre Salah Abdeslam, en avril dernier.