Eurozapping : maltraitance dans un abattoir en Pologne, #MeToo fait bouger la lingerie

Petite sélection de l'actualité diffusée par les chaînes européennes de télévision mardi 29 janvier.

France 3

Scandale dans un abattoir polonais. Des images tournées secrètement montrent des vaches malades pendant leur abattage. Leur viande est destinée à la consommation humaine, ce que confirme un équarrisseur. Après la diffusion de ce document, l'abattoir a perdu son agrément et les contrôles se multiplient. Le pays ne veut pas d'une affaire de viande variée. La Pologne est un des principaux exportateurs de viande au sein de l'UE.

Une clôture entre le Danemark et l'Allemagne

Le Danemark ferme sa frontière avec l'Allemagne. Pour lutter contre l'arrivée de sangliers malades et empêcher la fièvre porcine de se propager, 70 km de clôture ont été installés le long de la frontière allemande. La mesure divise. Mais les abattages massifs sont le seul moyen de stopper la maladie dans les élevages.

Début de révolution dans la lingerie féminine en Belgique. Une créatrice belge préfère développer des sous-vêtements confortables et adaptables selon son poids plutôt que des produits plus affriolants. L'heure de renoncer à la lingerie sexy n'a pas encore sonné. C'est toujours à Paris que la majorité des boutiques belges continuent à se fournir.

Le JT
Les autres sujets du JT
Une vache dans un abattoir, le 23 juillet 2015.
Une vache dans un abattoir, le 23 juillet 2015. (CHARLY TRIBALLEAU / AFP)