Une "pluie de sable" venue du Sahara recouvre la France et l'Espagne

Ce phénomène météorologique, de forts vents chauds chargés de poussière de sable en provenance du désert africain, est appelé la "calima" de l'autre côté des Pyrénées.

Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
La route du parc du Retiro à Madrid, recouverte de sable du Sahara, le 15 mars 2022. (GABRIEL BOUYS / AFP)

L'Espagne a viré orange. Une fine couche de sable venue du Sahara s'est abattue dans la nuit du lundi 14 au mardi 15 mars sur Madrid et une bonne partie du pays. Ils étaient nombreux, mardi matin à rincer à coups de jet d'eau le toit de leur voiture, leur terrasse ou les plantes sur leur balcon en plein cœur de la capitale espagnole où cette fine poudre ocre s'est déposée.

Ce phénomène météorologique, de forts vents chaud chargés de poussière de sable en provenance du désert du Sahara, est appelé en Espagne la "calima". Il est assez fréquent notamment dans l'archipel des Canaries, situé au nord-ouest de l'Afrique. Cette "calima" a cette fois touché l'Espagne du sud-est au nord-ouest, de la région de Murcie jusqu'en Cantabrie.

Cette "pluie de sable" a aussi touché la France. Selon les différentes locales de France Bleu, du sable recouvrait ce matin les rues de plusieurs villes du Mans (Sarthe) à Poitiers (Vienne), en passant par Tours (Indre-et-Loire) et Châteauroux (Indre). La Dordogne, les Pyrénées-Atlantique, les Hautes-Pyrénées, la Creuse, la Vendée ou encore la Loire-Atlantique ont également été concernées par le phénomène.

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.