Crash d'un F-16 en Espagne : l'avion a eu une panne au décollage

C'est ce qu'a annoncé le chef d'Etat major de l'armée de l'air français. L'accident a fait onze victimes, dont neuf militaires français. 

L\'avion grec s\'est écrasé quelques secondes après son décollage sur la base de Los Llanos (Espagne), le 27 janvier 2015. 
L'avion grec s'est écrasé quelques secondes après son décollage sur la base de Los Llanos (Espagne), le 27 janvier 2015.  (JOSE JORDAN / AFP)

L'avion de combat grec de type F-16 qui s'est écrasé lundi 26 janvier sur la base espagnole d'Albacete, et qui a fait onze morts dont neuf militaires français, a eu une panne au décollage, a indiqué jeudi 29 janvier le ministère français de la Défense.  Les deux pilotes grecs ont tenté, sans succès, de s'éjecter.

"Ce qu'on sait, c'est que l'équipage du F-16, assez rapidement, pratiquement après le décollage, a essayé de s'éjecter, donc cela confirme bien cette panne", a détaillé lors d'un point de presse le chef d'Etat major de l'armée de l'air, le général Denis Mercier, sans pouvoir se prononcer sur la nature de la panne.

Les corps seront rapatriés en fin de journée

L'officier n'a pas précisé la nature de la panne, mais une enquête technique a été ouverte. Elle s'appuiera notamment sur les données des enregistreurs de vol, qui ont été récupérés.

L'accident, qualifié de "tragédie" par l'Otan, s'est produit lorsque le F-16 s'est écrasé sur l'un des parkings du centre de formation et de perfectionnement de Los Llanos, à quelque 250 km au sud-est de Madrid (Espagne). Les deux pilotes grecs de l'appareil ont été tués, ainsi que neuf militaires français. Leurs corps seront rapatriés jeudi 29 janvier en fin de journée sur la base aérienne 13 de Nancy-Ochey (Meurthe-et-Moselle).