Une ville américaine interdit les petites bouteilles d'eau en plastique

Depuis le 1er janvier, il est interdit de vendre des bouteilles d'eau de moins d'un litre à Concord (Etats-Unis). Une mesure adoptée par souci pour l'environnement. 

Depuis le 1er janvier, il est interdit de vendre des bouteilles d\'eau en plastique de moins d\'un litre dans la ville de Concord (Etats-Unis).
Depuis le 1er janvier, il est interdit de vendre des bouteilles d'eau en plastique de moins d'un litre dans la ville de Concord (Etats-Unis). (INFLUX PRODUCTIONS / DIGITAL VISION / GETTY IMAGES)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

C'est la première ville à interdire la vente de petites bouteilles d'eau en plastique. Depuis le 1er janvier, le commerce d'eau plate en bouteilles de moins d'un litre est interdit à Concord (Massachusetts), pour des raisons environnementales. Une amende maximum de 50 dollars (38 euros) est d'ailleurs prévue par un arrêté municipal.

Votée lors d'une réunion publique en avril, puis approuvée par le procureur de l'Etat en septembre, cette mesure pourra toutefois être suspendue si elle s'avère trop coûteuse. Cette interdiction a été défendue pendant trois ans par une octogénaire de cette petite ville de 16 000 habitants. Jean Hill, 84 ans, était soutenue par le mouvement Ban the bottle ("Interdisez la bouteille"), qui dénonce la pollution créée par ces contenants en plastique dont beaucoup ne sont pas recyclés.

Le mouvement explique que l'eau en bouteille coûte plus de 1 000 fois plus cher que l'eau du robinet. Et selon Ban the bottle, les Américains ont consommé plus de 50 milliards de petites bouteilles d'eau en plastique en 2007. Seules 23% d'entre elles auraient été recyclées. Les petites bouteilles d'eau ont également été interdites dans plusieurs campus.