Cet article date de plus de dix ans.

Pourquoi les écologistes cherchent-ils à implanter Cécile Duflot à Paris ?

Les écologistes de la capitale souhaitent avoir un chef de file emblématique pour les élections municipales de 2014. La secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), Cécile Duflot, cherche donc à s'implanter à Paris lors des législatives.
Article rédigé par
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 3 min.
Cécile Duflot (août 2011) (AFP/ Guay)

Les écologistes de la capitale souhaitent avoir un chef de file emblématique pour les élections municipales de 2014. La secrétaire nationale d'Europe Écologie-Les Verts (EELV), Cécile Duflot, cherche donc à s'implanter à Paris lors des législatives.

L'élection présidentielle n'a pas encore eu lieu mais à droite, à gauche et chez les écologistes, on pense déjà aux échéances suivantes. Voire on les prépare. Il s'agit des législatives qui se dérouleront dans la foulée de la présidentielle, en juin 2012, puis des municipales de 2014.

Dans la majorité, la violente préparation d'artillerie faite par Rachida Dati contre François Fillon est une illustration de cette préparation du "coup d'après". Dans l'opposition, les visées prêtees à Cécile Duflot, secrétaire nationale d'Europe Ecologie-Les Verts, en est une autre.

Trouver une circonscription gagnable

La circonscription naturelle de Cécile Duflot serait celle de Villeneuve-Saint-Georges dans le Val-de-Marne, où elle habite. Mais elle n'est pas certaine de l'emporter. Le Parti communiste y est fortement implanté et les derniers résultats électoraux ont conforté sa position. Au siège du Colonel Fabien, c'est l'une des rares circonscriptions que l'on pense gagnable en juin prochain.

Un élément plus personnel entre également dans la réflexion de Mme Duflot. Aux dernières élections cantonales, son compagnon, Xavier Cantat s'est présenté à Villeneuve. Il a du faire face à un violente campagne de certains militants communistes, insistant sur son lien avec le chanteur Bertrand Cantat, son frère, comdamné en Lituanie pour la mort de Marie Trintignant.

Mme Duflot n'a pas forcément envie de revivre une campagne d'une telle âpreté.

Préparer les municipales de 2014 à Paris

La venue de Mme Duflot dans la capitale est soutenue par une partie des élus Europe Ecologie de l'Hôtel de Ville. "Pour 2014, il nous faut une candidate emblématique, avec une forte notoriété", explique Denis Baupin, adjoint EELV à la mairie de Paris. Cette candidature est évoquée et préparée depuis plus d'un an lors de réunions informelles.

Un autre élu d'EELV a proposé sa candidature à la mairie dès avril 2010. Il s'agit de Jacques Boutault, maire du 2e arrondissement depuis 2001. C'est dans son fief que la liste Europe Ecologie aux régionales de 2010 a réalisé son meilleur score en Ile-de-France (29%). Il représente les Verts historiques de la capitale, toujours sourcilleux de leur indépendance vis à vis de l'appareil national.

M. Boutault regrette ce "parachutage" de Mme Duflot qui répond à cette accusation. "A l'époque du Grand Paris, dit-elle, cette notion de parachutage est un peu archaïque. Il faut penser en termes de métropole. Et de par ma vie quotidienne de banlieusarde qui travaille sur Paris, je suis assez représentative de la vie de millions de parisiens et de franciliens."

Les résistances du PS parisien

La circonscription réservée à Cécile Duflot pourrait être la 6e qui est à cheval entre les XIe et XXe arrondissements. Le PS parisien tente d'empêcher la venue de la dirigeante écologistes aux législatives dans la capitale, y voyant - à juste titre - une rampe de lancement pour 2014. D'autant que la maire sortant, Bertrand Delanoë, ne se représentant pas, le PS parisien est fragilisé.

Les relations entre Europe Ecologie et les socialistes, alliés de second tour, n'ont jamais été simple dans la capitale. En 2008, M. Delanoë avait été heureux d'être réelu. Il a surtout été heureux d'avoir la majorité sans les voix écologistes. Ce n'était pas le cas lors de son premier mandat. Il avait besoin de leur soutien. A chaque vote du budget, les Verts mettaient la pression jusqu'au dernier moment afin de négocier leurs voeux.

Quand les Verts votent avec... l'UMP

Au conseil de Paris, on a toujours en mémoire le jour où le groupe Verts vota avec l'UMP contre la construction de logements sociaux dans le XVIe parce que cela faisait disparaître un jardin public. Le Parti socialiste, quelque soit son candidat, n'a pas envie d'être à nouveau l'otage d'Europe Ecologie.

Le sort de Mme Duflot dépend des négociations actuelles entre les socialistes et écologiste pour les investitures aux législatives. Selon lemonde.fr, la circonscription de Montereau en Seine-et-Marne a été proposée à Mme Duflot. C'est la ville où elle a grandi et vécue toute son enfance. Une circonscription raisonnablement gagnable..; Elle aurait refusé.

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.