Abeilles : nouvelle polémique sur les insecticides

Des apiculteurs accusent l'Agence de sécurité sanitaire d'avoir autorisé deux nouveaux produits dont les effets seraient aussi dévastateurs pour les abeilles que les néonicotinoïdes.

FRANCE 2
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

La France devait-elle autoriser le Closer et le Transform, deux insecticides qui, selon les apiculteurs, seraient dangereux pour les abeilles? Oui pour la Commission européenne qui n'a pas classé ces deux substances comme des néonicotinoïdes en voie d'interdiction en Europe. Mais pour les apiculteurs c'est un tour de passe-passe.

Des contre-arguments

Cette nouvelle molécule, le sulfoxaflor, ressemble aux insecticides qu'ils subissent depuis des années. Ces produits agissent de la même manière sur les systèmes nerveux des insectes. Le groupe américain qui commercialise ces nouveaux insecticides et l'Agence nationale de sécurité sanitaire qui vient de les autoriser ont les mêmes arguments. "Si le sulfoxaflor a le même mode d'action, il n'appartient pas à la même famille chimique que les néonicotinoïdes et surtout il se différencie par sa faible persistance dans les sols et dans les plantes. (...) Ses métabolites ne sont pas toxiques pour les insectes", affirme l'Anses.

Le JT
Les autres sujets du JT
Photo d\'illustration d\'une abeille.
Photo d'illustration d'une abeille. (MAXPPP)