Naufrage du Grande America : le littoral se prépare à l'arrivée de la marée noire

L'inquiétude subsiste autour de la marée noire provoquée après le naufrage du Grande America, mardi 12 mars. Une marée qui gagne peu à peu le littoral français. Certaines communes ont décidé de prendre les devants.

France 3
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Le Grande America et sa cargaison de matières dangereuses restent sous haute une surveillance, après le naufrage du navire à 330 kilomètres des côtes françaises mardi 12 mars. À terre aussi, on a commencé à s'activer. Des filets antipollution sont fabriqués en urgence pour empêcher la marée noire de détériorer les côtes atlantiques. "Ça reste toujours de la pêche, sauf que ce n’est pas du poisson", ironise Florian Sarrazin, responsable d'atelier vendéen.

Des équipes volontaires en renforts

Ce matériel a été conçu et breveté en Vendée après la marée noire de l'Erika en 2000. La marine nationale est également présente lors de chaque naufrage à gros risque environnemental. "Même si on fournit du matériel à profusion, c'est une marée noire et la mer est grande. Il y en a un peu qui arrivera sur les côtes", déplore Thierry Thomazeau, directeur de l'entreprise Thomsea à l'origine de ces filets antipollution. Des équipages volontaires sont aussi prêts à aider en cas d'arrivée de fioul sur les côtes.

Le JT
Les autres sujets du JT
Le navire italien \"Grande America\" en proie aux flammes au large des côtes françaises, mardi 12 mars 2019. 
Le navire italien "Grande America" en proie aux flammes au large des côtes françaises, mardi 12 mars 2019.  (LOIC BERNARDIN / MARINE NATIONALE / AFP)