France : les digues françaises de plus en plus fragiles

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 2 min
La montée des eaux impacte les digues françaises. Alors, certaines communes ont décidé de les laisser dépérir.
France : les digues françaises de plus en plus fragiles La montée des eaux impacte les digues françaises. Alors, certaines communes ont décidé de les laisser dépérir. (France 2)
Article rédigé par France 2 - T.Grosse, C.Wormser, M.Beaudouin, P.Bouvier, O.Guerin. Images Drones : C.Le Calve, centre de géoécologie littorale
France Télévisions
France 2
Les digues françaises, longtemps remparts face à la mer, sont de plus en plus abîmées. Face aux coûts conséquents et aux travaux importants, certaines communes les laissent dépérir.

Les digues sont des remparts contre les assauts de la mer, des protections pour les ports, les cultures et les habitations sur près de la moitié du littoral. Des barrières imposantes et solides en apparence, mais qui cachent une armature fragile, comme à Saint-Vaast-la-Hougue (Manche). Cette digue, qui date du XVIIIe siècle, est endommagée sur une longueur de 400 mètres. La restauration devait commencer en 2022, mais il est impossible de réunir les fonds suffisants pour cette petite commune. Les travaux sont souvent lourds, et avec un coût conséquent.  

Des digues laissées à l'abandon

A Beaussais-sur-Mer (Côtes-d'Armor), le choix a été plus radical en laissant dépérir la digue. Elus et chercheurs ont décidé de ne pas colmater la structure. "On a gagné le fait d'arrêter de perdre notre temps et notre argent", souligne Gwenal Hervouët, délégué régional adjoint du conservatoire du littoral. Des expériences similaires sont actuellement menées sur une dizaine de sites en France, une nouvelle approche pour s'adapter à la montée des eaux et au recul du littoral.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.