Loire-Atlantique : une décharge resurgit après les tempêtes

Publié
Durée de la vidéo : 2 min
Au cours des derniers mois, les tempêtes, récurrentes, violentes, ont parfois accéléré l'érosion des côtes. À Saint-Brévin, en Loire-Atlantique, elles ont contribué à faire émerger une ancienne décharge sauvage.
Loire-Atlantique : une décharge resurgit après les tempètes Au cours des derniers mois, les tempêtes, récurrentes, violentes, ont parfois accéléré l'érosion des côtes. À Saint-Brévin, en Loire-Atlantique, elles ont contribué à faire émerger une ancienne décharge sauvage. (France 2)
Article rédigé par France 2 - T. Paga, M. Beaudouin, L. Rochette, France 3 Pays-de-la-Loire, France 3 Pays-de-la-Loire
France Télévisions
France 2
Au cours des derniers mois, les tempêtes, récurrentes, violentes, ont parfois accéléré l'érosion des côtes. À Saint-Brévin, en Loire-Atlantique, elles ont contribué à faire émerger une ancienne décharge sauvage.

En conséquence des tempêtes de l’hiver, une portion de chaussée s’est effondrée à Saint-Brévin-les-Pins (Loire-Atlantique). Sous le bitume se trouvaient des tonnes de déchets, qui se déversent dans l’estuaire de la Loire. "Par le moment il y a du plomb, on trouve un petit peu de tout. Des pinces, du métal, des tubes, des tuyaux, des bouts de plastique", détaille Patrick le Goas, membre de l’association Les amis de Saint-Brévin. La menace est réelle pour cet espace naturel protégé. 

Une ancienne décharge 

"Les oiseaux migrateurs sont sur les berges. Ils vont picorer, s’ils mangent du plastique, ce n’est pas terrible", poursuit-il. Jusqu’en 1982, il s’agissait d’une décharge sauvage. Les habitants y déposaient leurs déchets ménagers, qui ont fini par former une colline de 40 000 mètres cubes. Il y a quelques jours, il a participé à une opération de nettoyage. Comme lui, une cinquantaine de volontaires sont venus retirer des déchets. Mais avec les grandes marées, les détritus sont réapparus. La mairie de la ville a demandé des devis pour construire un enrochement et éviter l’éboulement des plus gros déchets. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.