Cet article date de plus de dix ans.

Les énergies renouvelables au coeur des débats sur la transition énergétique

Promis par François Hollande lors de la campagne présidentielle, un débat national sur la transition énergétique a eu lieu cette année. La synthèse de ses discussions souligne l'importance de donner plus de moyens aux énergies renouvelables.
Article rédigé par Pierrick de Morel
France Télévisions
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min
  (Maxppp)

C'était la quarante-et-unième des soixante des propositions de François Hollande pour la campagne présidentielle de 2012 : favoriser "la montée en puissance des énergies renouvelables en soutenant la création et le développement de filières industrielles dans ce secteur ".

Une mesure censée bouleverser la politique énergétique de la France, puisqu'elle doit s'accompagner d'une réduction de 75 à 50 % la part du nucléaire dans la production d'électricité. Le président de la République avait également promis la tenue d'un débat national sur la transition énergétique, qui a eu lieu.

Un projet de loi à l'automne

Une première réunion s'est tenue à Paris le 29 novembre, marquant le coup d'envoi à une grande concertation nationale dont le dernier épisode date du 18 juillet dernier, avec la neuvième séance plénière du Conseil national du Débat national sur la transition énergétique.

A l'issue de cette dernière session, une Synthèse des travaux du débat national sur la transition énergétique de la France a été élaborée. Le texte souligne que "la France doit proposer une stratégie cohérente de transition énergétique européenne, fondée sur une politique de promotion de l'efficacité énergétique et sur une politique industrielle de développement des énergies renouvelables ".

Ces conclusions seront remises au gouvernement lors de la Conférence environnementale des 20 et 21 septembre. Un projet de loi de programmation doit être remis à l'automne, s'inspirant notamment des propositions issues de ce débat.

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.