Le Salon de l'Agriculture ferme ses portes à Paris : affluence légèrement en hausse

Quasiment 700.000 personnes se sont rendues à la Porte de Versailles à Paris, depuis le week-end dernier, pour visiter le Salon de l'Agriculture. Une affluence en légère hausse dans un contexte difficile, marqué notamment par le scandale de la viande de cheval.

(Maxppp)
#AlertePollution

Rivières ou sols contaminés, déchets industriels abandonnés… Vous vivez à proximité d’un site pollué ?
Cliquez ici pour nous alerter !

Pour le cinquantenaire du Salon de l'Agriculture, nul doute qu'afficher une affluence au-delà des 700.000 personnes aurait mis du baume au coeur des organisateurs. Mais avec 695.000 visiteurs, contre 680.000 environ l'année dernière, la tendance est à la hausse de fréquentation.

Les agriculteurs, eux, ont comme chaque année présenté leurs plus belles bêtes et leurs meilleurs produits, dans un contexte plutôt délicat. Le scandale de la viande de cheval vendue comme étant du boeuf a évidemment marqué tous les esprits.

Côté politique, François Hollande a inauguré son premier Salon de l'Agriculture, en même temps que l'habituel chassé-croisé de politiques dans les allées du Salon. Le président a insisté sur deux points : l'étiquetage et le revenu des éleveurs. Les professionnels, eux, n'ont pas eu de mots assez durs pour dénoncer la grande distribution, coupable selon eux de "tirer les prix vers le bas" selon Guy Vasseur, président des chambres d'agriculture (APCA).

Les producteurs de lait (SNPL) se réjouissent quant à eux "d'avoir attiré l'attention" mais ils ne se satisferont pas "de bonnes intentions".

 

Franceinfo est partenaire de la consultation "Agissons ensemble pour l'environnement" avec Make.org. Si vous souhaitez y participer, vous pouvez proposer vos idées et voter sur celle des autres participants dans le module ci-dessous.