Environnement : des meubles créés à partir de déchets plastiques

Publié Mis à jour
Durée de la vidéo : 7 min
Lundi 11 décembre, la rubrique "Une idée pour la France" s'intéresse à un atelier qui fabrique des tables et des chaises avec des déchets plastiques, près de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.
Environnement : des meubles créés à partir de déchets plastiques Lundi 11 décembre, la rubrique "Une idée pour la France" s'intéresse à un atelier qui fabrique des tables et des chaises avec des déchets plastiques, près de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône. (France 2)
Article rédigé par France 2 - S.Guillaumin, D.Fossard, T.Gilardet, S.Malin, V.Heurtel
France Télévisions
France 2
Lundi 11 décembre, la rubrique "Une idée pour la France" du 13 Heures s'intéresse à un atelier qui fabrique des tables et des chaises avec des déchets plastiques, près de Marseille, dans les Bouches-du-Rhône.

Stéphane Testa a eu pour idée de "créer des micro-usines de recyclage plastique, qui vont utiliser des déchets, normalement voués à l'enfouissement ou à l'incinération, pour créer de la matière qui sera elle-même transformée en mobilier ou en objets du quotidien". Au chantier naval de La Ciotat (Bouches-du-Rhône), Stéphane Testa, président-fondateur de Carbon Blue, s'intéresse aux déchets en plastique avec lesquels il pourrait réaliser de nouveaux produits. 

Des meubles originaux

Il a installé une petite unité de récupération au plus près des déchets. Facilement collectés, ils sont déchiquetés sur place. À l'arrivée, une nouvelle matière première, simple à transporter et à transformer. Autre ressource pour l'entrepreneur : des bouchons en plastique, collectés dans un magasin de jardinage. Les meubles aux couleurs hors du commun ne laissent personne indifférent.  

Sur le plateau du 13 Heures, lundi 11 décembre, la journaliste Valérie Heurtel conseille de se rendre directement chez un pépiniériste pour acheter son sapin de Noël et de se rendre chez le pêcheur pour le poisson afin de réaliser des économies. 

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.