Énergie : comment choisir son bois de chauffage ?

Avec l'arrivée de l'automne, de nombreux Français se préparent en achetant et en stockant du bois. Humidité, taille, essence : quelques conseils pour vous y retrouver.

Voir la vidéo
FRANCE 2

Faire de la place pour stocker du bois : pour beaucoup de particuliers, c'est la grande activité du moment. Ici, un client qui se chauffe au bois se fait livrer 10 stères de bois facturés entre 60 et 70 € chacun. Il faut ensuite protéger le bois contre l'humidité, son ennemi numéro 1. Brûler du bois sec permet de consommer moins et également de polluer moins. Il faut en général attendre un an et demi à deux ans de séchage pour atteindre moins de 20% d'humidité.

Quelle essence et quelle taille ?

Difficile de s'y retrouver entre les différentes essences. Les feuillus sont à privilégier aux dépens des résineux moins denses. Acacia, châtaigner, charme, frêne, hêtre ou chêne, chacun ses préférences. En fonction de son équipement, il convient de choisir des tailles et des formes différentes. La qualité du bois peut aussi se vérifier avec les cendres : si elles sont de couleur blanche, une bonne combustion est assurée.

Le JT
Les autres sujets du JT
L\'utilisation du chauffage au bois représente près de la moitié des émissions de particules fines en France, selon le gouvernement d\'Edouard Philippe. 
L'utilisation du chauffage au bois représente près de la moitié des émissions de particules fines en France, selon le gouvernement d'Edouard Philippe.  (BETTINA MARE IMAGES / AFP)