Cet article date de plus de neuf ans.

Crues : Troyes en état d'alerte maximal

Le département de l'Aube est désormais le seul placé en alerte orange de vigilance aux crues. A Troyes, la demi-finale de Coupe de France de football, Troyes-Bordeaux, qui devait se tenir ce soir est reportée. La crue de la Seine atteint des records : 155 mètres cubes par seconde. Des mesures d'évacuation de population sont toujours envisagées.
Article rédigé par
Radio France
Publié Mis à jour
Temps de lecture : 1 min.
  (Maxppp)

La ville de Troyes
est sous haute surveillance, en particulier les digues au sud de la ville, où des
vigies ont été installées pour alerter les autorités de la montée des eaux. Le pic
de crues est attendu dans la nuit de mardi à mercredi entre trois et quatre
heures du matin. Des inondations ont déjà touché mardi des villages à la périphérie
de la ville.

"Le débit vers
16 heures était de 180 m3 par seconde, ce qui est un rythme fort et
puissant, et nous risquons, au cours de la nuit, de dépasser les niveaux les plus
élevés de nos références contemporaines, à savoir 1983 où 12.500 personnes avaient
été touchées par les inondations
", a expliqué le maire de la ville François
Baroin.

Deux gymnases ont
été aménagés par la ville pour accueillir d'éventuels sinistrés des inondations.
Ils peuvent recevoir environ 800 personnes avec des personnels de la Croix-Rouge
et de la ville.

Marne,  Haute-Marne et Yonne, passés au
niveau jaune

"La situation est calme et sous contrôle, il ne pleut plus ",
a indiqué la préfecture de la Marne, qui attendait une décrue pour mercredi
matin.

 Dès mardi matin, en
Haute-Marne, la situation était "stable ", avec une "tendance à la
décrue
", selon la préfecture. 

En Bourgogne, la décrue
avait débuté mardi matin sur l'Armançon et le Serein. Ces rivières étaient passées
en vigilance jaune dans l'après-midi, selon le site internet de Vigicrues.

 

Prolongez votre lecture autour de ce sujet

tout l'univers Environnement

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.