Voyager en train en Europe coûte en moyenne deux fois plus cher qu’en avion, selon Greenpeace

En France, les billets de train sont même 2,6 fois plus chers que les billets d'avion, d'après le rapport publié par l'ONG.
Article rédigé par France Info
Radio France
Publié
Temps de lecture : 1 min
En France, un billet de train coûte en moyenne 2,6 fois plus cher qu'un billet d'avion d'après l'étude de Greenpeace. (JULIEN MATTIA / LE PICTORIUM / MAXPPP)

Dans un rapport publié jeudi 20 juillet, Greenpeace dénonce la différence de prix entre le train et l’avion, après avoir comparé les tarifs de 112 liaisons aériennes et ferroviaires de moins de 1 500 kilomètres dans 27 pays européens. Il en résulte que les billets de train sont ainsi en moyenne deux fois plus chers que ceux d’avion pour un même trajet en Europe. Une "différence abyssale" selon l'ONG, qui "va à l’encontre de l’urgence climatique et de la nécessité de diminuer le trafic aérien et de développer le réseau ferroviaire".

La situation est encore plus prononcée en France, où les billets de train sont en moyenne 2,6 fois plus chers que les billets d’avion. La France se place ainsi en troisième position (à égalité avec la Belgique et derrière le Royaume-Uni et l’Espagne) "des pays européens les plus inconséquents en termes de tarification, allant ainsi à contre-courant de l’urgence climatique et de la nécessité de réduire les émissions".

"La fin des avantages fiscaux" pour le secteur aérien

L'écart se creuse particulièrement sur certains trajets, l'un des plus notables étant le trajet entre Barcelone et Londres, qui peut coûter jusqu’à 30 fois plus cher en train qu'en avion, souligne le rapport. Un trajet entre Paris et Valence (Espagne) est quant à lui facturé en moyenne 8 fois plus cher en train qu'en avion. Face à ces chiffres, Greenpeace demande au gouvernement français de mettre en place certaines mesures, à commencer par "la fin des avantages fiscaux dont bénéficie le secteur aérien, et l’augmentation de la taxe de solidarité sur les billets afin de financer les alternatives bas-carbone."

>>> Climat : la suppression de vols intérieurs courts en France entre en vigueur officiellement

L'ONG réclame également "l’accessibilité du train pour tout le monde, via la mise en place d’un 'ticket climat', qui permet d’utiliser le train (hors TGV) de manière illimitée et à un prix abordable, la relance du train de nuit et le renfort de tarifs réduits sur les trains longue distance pour les personnes à faibles revenus".

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.