Enquête France 2 TotalEnergies a-t-il minimisé son bilan carbone ? Greenpeace remet en cause les chiffres avancés par le groupe français

Publié Mis à jour
greenpeace
Article rédigé par
France Télévisions

Dans un rapport que "L'Œil du 20 heures s'est procuré", Greenpeace accuse le groupe TotalEnergies de tronquer les chiffres de son bilan carbone. Selon l'ONG, les émissions de gaz à effet de serre du groupe pétrolier seraient quatre fois supérieures à ce qu'il déclare officiellement.

C'est une obligation légale à laquelle TotalEnergies ne peut pas échapper. Chaque année, la compagnie publie son bilan carbone, les chiffres de ses émissions de gaz à effet de serre à l'échelle mondiale. Pour l'année 2019, la dernière avant les effets du Covid-19, l'addition de ses rejets s'élevait, selon le groupe, à 455 millions de tonnes de CO2.

Ce bilan carbone s'avère trois à quatre fois inférieur à ceux que déclarent ses concurrents, aux chiffres d'affaires comparables. Ainsi, pour la même année, Exxon Mobil a rapporté 1,7 milliard de tonnes de CO2 émis. Pour sa part, BP a déclaré 1,4 milliard de tonnes.

"L'écart est abyssal"

Un tel écart a intrigué Greenpeace qui, pendant un an, a refait les calculs. Selon l'ONG Total Energies aurait en fait rejeté plus d'1,6 milliard de tonnes de CO2 en 2019. "On s'est basés sur les chiffres de production de TotalEnergies et sur leurs chiffres d'activité économique, précise François Chartier l'un des auteurs du rapport de Greenpeace. Tout est détaillé : combien de pétrole est extrait  ? Quelle quantité est transformée ? Et on arrive à 1,6 milliard. L'écart est abyssal."

"L'Œil du 20 heures" a soumis l'étude de Greenpeace à TotalEnergies. Dans un communiqué, le groupe conteste "totalement leur analyse". "Les chiffres de Greenpeace sont fantaisistes. (...) Elle comptabilise plusieurs fois des mêmes émissions et met en cause la méthode de calcul de nos émissions de CO2", affirme TotalEnergies.

Selon plusieurs experts que nous avons consultés, la différence entre les chiffres du groupe pétrolier et ceux de Greenpeace pourrait être liée à ce qu'on appelle les émissions indirectes de CO2, celles par exemple de nos voitures alimentées par des carburants produits par TotalEnergies. La compagnie ne reconnaîtrait que partiellement ces émissions. Un manque de clarté préjudiciable, selon César Dugast. "On est nécessairement obligés de se référer à des données transparentes, partagées et dont le calcul ne fait aucun doute", précise l'ingénieur du cabinet de conseil Carbone4, spécialisé dans les stratégies bas carbone.

De son côté, Total Energies assure être le plus clair possible dans le calcul de son bilan carbone. Le groupe dit se référer aux normes internationales en vigueur depuis près de 25 ans.

Parmi nos sources (liste non exhaustive):

TotalEnergies

"Bilan carbone de TotalEnergies: le compte n'y est pas", rapport de l'ONG Greenpeace. Novembre 2022

Bilans carbone déclarés par TotalEnergies

Bilans carbone déclarés par British Petroleum

Bilans carbone déclarés par Exxon Mobil

Cabinet de conseil spécialiste de la stratégie bas carbone, Carbone4

Le servicemétéo
évolue  et s’enrichit

découvrir les nouveautés

Commentaires

Connectez-vous à votre compte franceinfo pour participer à la conversation.